Quantcast

Sponsorisé

Interviews

27 janvier | 15h26

Siné Danioko (FC 93) : « L’erreur c’est de vouloir aller trop vite »

A quelques jours du match de Gambardella face à l’ASPTT Dijon, nous sommes allés à la rencontre du Directeur Technique du FC 93, Siné Danioko. L’occasion pour lui de nous parler du projet global d’un club connu pour le très bon travail qu’il réalise au fil des saisons.

GAMBARDELLA FC 93 FC 93 U18 R Siné Danioko

Siné Danioko, ce dimanche, est un grand jour pour votre club avec le 1/16e de finale de Coupe Gambardella entre votre équipe U18, qui évolue en R1, et l’ASPTT Dijon, pensionnaire de National. Que représente ce match pour vous ?

Cela sera une belle fête pour le club. Il ne faut pas se mentir, recevoir une équipe de niveau national à ce stade de la compétition, c'est top pour nos jeunes et le projet. D’ailleurs, comme au tour précédent, l’ensemble du club sera mobilisé pour organiser cet évènement de la meilleure des manières, et ce malgré les conditions sanitaires.

Karim Mazeghrane, actuel coach des U18, avait rejoint le club pour devenir l’entraîneur des U20. Depuis, vous avez décidé de supprimer cette catégorie au profit des équipes réserves en senior, pouvez-vous nous expliquer la raison de ce choix ?

Il y a eu une réflexion sur cette catégorie U20, qui est en réalité l’antichambre du passage en catégorie senior. Nous avions déjà 3 équipes seniors, donc nous avons fait le choix de basculer nos jeunes U19/U20 directement là-bas afin que les garçons puissent être à un niveau plus relevé, ce qui permet de faciliter leurs progressions et de s'aguerrir plus rapidement. Donc, nos U20 sont en seniors C et les U23 en seniors B R2.

L’objectif est d’avoir des équipes de jeunes au niveau national, mais ça ne se fera pas avec un coup de baguette magique.

Siné Danioko, DT du FC 93, un club en pleine mutation

Cette passerelle vers la N2, se matérialise-t-elle par des objectifs en terme chiffré en nombre de joueurs du cru qui doivent composer l’effectif d’Abdel Machri ?

La passerelle en N2 se fait naturellement depuis pas mal d'années. C'est primordial car un club se doit d'avoir des joueurs issus de sa formation dans son équipe fanion. Il n'y a pas de nombre de joueurs prédéfinis pour intégrer l'effectif N2. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, mais ce qui est important, c'est de surtout faire de la place. Le coach de la N2 est responsable du pôle senior qui englobe les U18, donc il a un regard particulier sur cette catégorie.

Notre équipe réserve est composée de joueurs nés en 2003, ils auraient pu évoluer en U19 Nationaux dans n'importe quel club, mais ils ont préféré rester chez nous afin d'être dans la réalité de ce qui va les attendre. Après, chaque gamin doit pouvoir évoluer à son rythme, ils ne sont pas tous prêt à jouer en seniors, il ne faut pas mentir. Cela peut prendre des mois, voire des années pour certains, d'où l'utilité d’avoir ces 3 équipes seniors afin que chaque joueur puisse être dans un groupe adapté à son niveau du moment.

Une équipe senior en N2, mais en revanche, et malgré ce magnifique parcours en Gambardella, toujours aucune équipe jeune au niveau national. Est-ce là le prochain objectif de votre club ?

Effectivement, l'objectif sur le moyen terme, c'est d'avoir des équipes de jeunes au niveau national, mais ça ne se fera pas avec un coup de baguette magique. Il y a des clubs qui ont mis plusieurs années pour atteindre ce niveau, donc nous devons continuer à renforcer l'encadrement du club, mais aussi continuer la formation des joueurs et des éducateurs, tout en fidélisant les familles sur le projet. Il ne faut surtout pas griller les étapes. C'est notre sérieux, notre travail et l'investissement de chacun qui nous permettra d'atteindre nos objectifs. L'erreur, c'est vraiment de vouloir aller trop vite.

Actufoot • FC93 U18 Gambardella

En allant s'imposer sur le terrain de l'AS Saint-Apollinaire, le 09 janvier dernier en 1/32e de finale de Gambardella, les U18 du FC 93 sont rentrés à jamais dans l'histoire du club

Quelle politique mettez-vous en place pour arriver à vos fins ?

Le cœur du projet, c'est le 93, nous avons un département très particulier. Nous sommes les uns sur les autres, donc ce n’est pas simple de travailler efficacement. L'union des clubs permet que chacun travaille dans la sérénité, sans se marcher dessus. Ce qui est bien, c’est que de plus en plus de clubs rejoignent le projet sans contrainte et toujours dans une logique d'évoluer ensemble. Rien ne nous empêche également d'être en collaboration avec des structures hors du département également, mais ce n'est pas la priorité. Le FC 93 se développe et compte aujourd'hui à peu près 500 licenciés, garçons et filles.

Vous avez en effet trois équipes jeunes de foot féminin, notamment une équipe U18 engagée au plus haut niveau régional …

Le renouveau du projet féminin date de quelques années maintenant, et avec les responsables du pôle féminin, nous sommes repartis de l'école de foot afin d'avoir des générations de filles venant du club. Aujourd'hui, nos U18 Féminines sont dans l'élite régionale et elles affrontent des clubs professionnels. Les éducatrices/teurs ont fait un gros travail de formation et de fidélisation. L'objectif sur le moyen terme, c'est d'avoir une équipe senior féminine. On prendra également le temps de faire les choses, comme d'habitude.

L’important c’est de montrer une belle image du club.

Siné Danioko, au sujet du 1/16e de finale de Coupe Gambardella contre l'ASPTT Dijon, qui aura lieu ce dimanche à Auguste-Delaune.

Ce match de Gambardella est un formidable coup de projecteur pour le FC 93, spécialement pour sa formation. Que pouvez-vous dire pour convaincre un jeune joueur de venir jouer chez vous ?

Ce match mettra surtout en lumière le travail du club, des bénévoles et des éducateurs qui sont réellement investis au quotidien. Aujourd'hui, le projet est connu, donc inutile de convaincre qui que ce soit. Il ne faut pas vendre du rêve aux familles ou aux jeunes, on peut promettre de prendre du plaisir et de progresser. Après le reste....

Pour revenir au match de dimanche, pouvez-vous nous donner votre pronostic ?

Je n'aime pas les pronostics, donc désolé pour vous, je ne suis pas un bon client (rires, NDLR). On sait que nous ne sommes pas favoris sur le papier, ce n’est que du bonus vous savez. De toute façon, l’important, c'est de montrer une belle image du club.

Propos recueillis par Reynald Trunsard

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé