Quantcast
News

28 janvier | 17h42

Stéphane Hernandez : « Ne nous enflammons pas »

Avant la réception de Lapalisse (R2) en 32es de finale de Coupe LAuRAFoot, l'entraîneur de l'AS Savigneux-Montbrison nous livre son regard sur son prochain adversaire et dresse un bilan de la première partie de saison.

Coupe LAuRAFoot AS Savigneux-Montbrison AS Savigneux-Montbrison R3

Stéphane, comment abordez-vous ce 32e de finale face à cette équipe de Lapalisse ?

On est contents de se frotter à des équipes hiérarchiquement au-dessus. On va essayer de se qualifier. On va jouer les coups à fond, prendre du plaisir. Il n'y a pas d'objectif clairement défini dans cette compétition mais on a envie d'être au prochain tour. Notre adversaire est 3ème de sa poule de R2. C'est un club habitué à aller loin en Coupe de France. Je sais qu'ils ont envie d'aller loin dans cette coupe LAuRAFoot, je sais aussi que c'est une équipe qui produit du jeu. On va tout faire pour se mettre au niveau sur un match.

Vous ne profiterez pas de cette compétition pour faire souffler votre groupe, comme ce peut être le cas chez d'autres équipes ?

Pas du tout. Comme j'ai dit à mes joueurs, le match le plus important est celui qui arrive. On ne peut pas encore se permettre de faire des impasses. On serait à cinq journées de la fin pourquoi pas mais là on a même pas joué le week-end dernier. Et on veut jouer toutes les compétitions à fond. Donc j'alignerai mes onze meilleurs joueurs.

Profitons-en pour faire un premier bilan du début de saison, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

On a connu un léger retard à l'allumage avec une élimination en Coupe de France face à l'Olympique de Saint-Etienne, suivi d'une défaite à domicile face à Villars lors de la première journée de championnat. Ensuite, le groupe a pris conscience qu'il fallait en faire plus. On a aussi récupéré les retours de vacance tardifs, on s'est mis à bosser et les résultats sont au rendez-vous puisque nous sommes leaders de cette poule D de R3. On est encore engagé en coupe de la Loire et en coupe LAuRAFoot, on prend ce qu'il y a à prendre. Mon objectif quand j'ai pris en main l'équipe-fanion de l'ASSM il y a quatre ans, c'était de structurer le groupe et de faire progresser les joueurs. Si on arrive à être en haut tout en prenant du plaisir, c'est le top. Maintenant, il faut aussi savoir que la phase aller n'est pas terminée, on a joué que 9 matches dont une majorité à domicile et il nous reste le 4ème et le 2ème à jouer pour terminer. Donc ne nous enflammons pas.

Parlez-nous de votre groupe, quels types de joueurs le composent ?

Du fait de notre position géographique un peu excentrée, il y a pas mal de joueurs du cru. Ensuite, on a donné leur chance à énormément de jeunes, avec beaucoup de qualités. Il y en a d'ailleurs qui jouent à des niveaux supérieurs maintenant, comme Noa Deschamp en R1 à Feurs. J'ai aussi essayé d'amener des joueurs d'expérience pour chapeauter cette jeunesse. C'est aussi ce mélange qui fait la force de ce groupe.

Le programme des 32es de finale de la Coupe LAuRAFoot

Ici

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :