Quantcast
Interviews

19 septembre | 12h13

Stéphane Renna : "Je suis très fier de mes joueurs"

L'AS Valleroise Football (D3) s'est inclinée aux tirs au but (4-2) au 3e tour de Coupe de France contre Beausoleil ce dimanche. L'entraîneur de l'équipe, Stéphane Renna, revient sur cette élimination, sur le ressenti du groupe et sur les objectifs à venir. (Crédit photo : Facebook ASVF)

COUPE DE FRANCE AS VALLEROISE D3 STEPHANE RENNA

Quelle est votre réaction après votre élimination en Coupe de France ce week-end ?

Dans un premier temps, je suis très fier de mes joueurs. Je suis également fier de leur prestation. Nous tenions la qualification (ndlr : l'ASVF menait 1-0 à dix minutes de la fin) et je pense que nous la méritions. Je suis un peu frustré de l'arbitrage et du penalty offert à Beausoleil.

Pensez-vous que la qualification s'est jouée sur cette décision arbitrale ?

Oui tout à fait. Il y a un duel à la tête avec mon défenseur. L'arbitre siffle un penalty très litigieux alors que mon joueur sort avec six points de suture. Nous nous demandons encore comment il peut y avoir penalty sur une action comme celle-ci, où c'est notre défenseur qui sort avec les pompiers.

Quel sentiment prédomine dans le groupe après cette sortie de la Coupe ?

Le groupe est content du parcours et satisfait d'avoir pu ainsi rivaliser avec un adversaire trois niveaux au-dessus. Nous les avons fait douter jusqu'à dix minutes de la fin. L'équipe a été solide, costaude. Cette défaite reste néanmoins un peu en travers de la gorge. C'est une histoire de pénaltys ce match. Pour les joueurs, cela a été difficile à digérer, car ils ont été à fond toute la rencontre.

"La réception des maillots était historique pour nous"

Stéphane Renna, entraîneur de l'ASVF, sur l'occasion manquée de recevoir les maillots officiels de la CDF.

Vous avez échoué à un tour des maillots (ndlr : les équipes qualifiées au 4e tour reçoivent les maillots officiels de la CDF). Que représentait cet évènement pour vous ?

La réception des maillots était historique pour nous. Cela aurait été une récompense pour notre parcours en Coupe de France et cela nous aurait largement suffi à notre bonheur. Malheureusement, nous échouons à la porte de ces tuniques.

Avez-vous peur de l’impact que peut avoir cette élimination sur votre groupe ?

Non, car j'ai un collectif intelligent, avec de très belles personnes et de très bons joueurs. Forcément, cette semaine ne va pas être simple moralement, surtout lorsque nous sortons de cette manière-là. Je pense que le groupe est assez mature pour savoir rebondir afin de bien se concentrer sur le championnat.

Vers quoi êtes-vous tourné à présent ?

Nous sommes seulement tournés vers le championnat. La priorité est de se maintenir le plus rapidement possible. En janvier, nous ferons le point et si à ce moment-là, nous sommes dans le trio de tête, nous essayerons de jouer les premiers rôles pour la suite de la saison.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :