Quantcast
News

9 mars | 9h21

Steven Paulle : "C’est très formateur, ça permet de les endurcir"

Formé à l’AS Cannes, Steven Paulle s’est ensuite dirigé vers le DFCO où il est devenu professionnel. S’il avait pris la direction de l’Indonésie, il est revenu en France en 2021 pour finir sa carrière avec une dernière saison où tout avait commencé. (Crédit photo : Kevin Mesa).

AS CANNES AS Cannes U20 R

C’est à ce moment-là qu’il a décidé de reposer ses valises dans la région pour devenir éducateur à l’AS Cannes. En charge des U20 Régionaux, il se livre sur sa deuxième saison en tant que coach.

Est-ce que vous êtes dans vos objectifs fixés en début de saison ?

C’est une année qui permet aux joueurs de se former. Nous avons l’équipe première en U19 nationaux et cette deuxième équipe constituée principalement de première année qui sert à les former. C’est très formateur pour eux, ça permet de les endurcir. On ne cherche pas forcément à être leader et de battre tout le monde, l’objectif principal est de bien les former et de suivre l’évolution des joueurs, même si ça ne m’intéresse pas forcément de jouer le ventre mou.

Comment vivez-vous cette saison ?

C’est ma première saison avec des U20 R. Avec le système mis en place de descente des joueurs du groupe U19 nationaux qui ne sont pas pris le week-end, l’équipe est amenée à beaucoup changer chaque week-end. C’est à moi de réussir à motiver chacun d’eux pour en tirer le meilleur, il y a un équilibre à trouver. Ce sont des joueurs assez conscients des tâches à accomplir. L’équipe des U19 nationaux joue le maintien alors cela ne permet pas encore pour le moment à des jeunes joueurs régionaux d’aller gratter quelques minutes. Plus vite le maintien sera officialisé, plus vite certains joueurs pourront découvrir dès cette année le niveau national.

Le championnat U20 R ? C'est très physique, le projet de jeu ne prime pas toujours

Quels sont les éléments qui font que vous ne jouez pas les premiers rôles cette saison ?

Le fait d’avoir un groupe qui change chaque week-end, ça pèse dans la balance par rapport aux automatismes. Nous nous sommes accordés avec le coach des U19 nationaux pour avoir le même plan de jeu, mais le système peut parfois changer. Les garçons qui montent ou descendent gardent quand même un certain équilibre et ne sont pas trop dérangés. Il faut savoir les motiver et chacun possède différents objectifs personnels.

Que pensez-vous de ce championnat U20 régional ?

J’avais un a priori plutôt négatif au départ. C’est un championnat très physique où le projet de jeu ne prime pas toujours, sur ce point-là je suis assez déçu du niveau. Sinon, je trouve qu’il est très formateur, que ce soit pour intégrer les U19 nationaux ou le monde senior. J’avais un peu peur parfois de l’ambiance des matches, de l’animosité, mais nous n'avons eu aucun problème depuis le début de saison et nous avons toujours été très bien accueillis. L’ensemble est plutôt très positif, j’ai changé d’avis depuis.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :