Quantcast

Sponsorisé

News

2 février | 10h31

Taoufick Fatfouta : "Il nous fallait du sang neuf"

Après un début de saison compliqué, Drap Football vient d'enchaîner deux victoires consécutives en championnat. Une renaissance notamment dû à l'arrivée de huit joueurs dans l'effectif comme l'a expliqué l'entraîneur et président Drapois.

US DRAP US DRAP D2 D2 CÔTE D'AZUR

C’est seulement après 9 matches que vous signez votre première victoire, que vous a-t-il manqué dans ce début de championnat ?

Le problème était la qualité du groupe qui était moyenne. Il y avait aussi un gros manque de cohésion, on a travaillé et on travail encore sur ça. C'est pour cette raison qu'il nous fallait du sang neuf avec de nouveaux joueurs.

Vous êtes sur deux victoires de suite en championnat. Sentez-vous un changement de mentalité au sein de l’effectif ?

C'est clair. On a réussi à faire venir 8 nouveaux joueurs qui étaient libres. On a la chance d'avoir récupéré Monteiro, Saïf Chafni, Jason Suzanne, Loic Sela, Drice Tavares et Berbouchi qui sont une vraie plus value et de vrais soldats. Donc il y a plus de concurrence, les joueurs sont plus assidus, il y a plus de qualité et on sent vraiment qu'il y a un souffle nouveau. Notre buteur Ben Abdeljellil est un joueur avec une super mentalité, c'est un vrai bosseur et un tueur devant le but. Je veux aussi parler d'Osmane Mohammed qui est un capitaine parle beaucoup avec ses coéquipiers et qui emmène de la sérénité dans le groupe.

Comment abordez-vous cette deuxième partie de saison ?

Elle commence bien. On a battu l'AS Cagnes-le-Cros et l'AS Fontonne qui sont des équipes qui jouent le haut de tableau, et on est allé gagner à Menton contre un concurrent direct pour le maintien donc on est très bien parti. Maintenant, le plus important, c'est d'enchaîner contre Vence qui est aussi une très grosse équipe.

Quels sont vos attentes pour la fin de saison ?

Mes attentes sont plutôt bonnes. Je pense que si on continue avec le même état d'esprit, le même sérieux aux entraînements et la même assiduité, il n'y a pas de raison qu'on n'arrive pas à se maintenir. On reçoit Vence ce dimanche, c'est une grosse équipe qui joue les premières places donc il va falloir assurer. Je tiens aussi à souligné la performance du travail éducatif, je ne veux pas me mettre en avant parce que nous sommes trois dans le staff.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé