Quantcast

Sponsorisé

News

25 novembre | 20h01

Thierry Laurey encense Darcheville, coach adjoint de Cayenne

Avant d’affronter le CSC Cayenne (R1) samedi pour le 8e tour de la Coupe de France, Thierry Laurey a tenu une conférence de presse dans laquelle il a salué la carrière d’un certain Jean-Claude Darcheville, entraîneur adjoint des Guyanais. (Crédit photo : IconSport)

COUPE DE FRANCE PARIS FC CSC de Cayenne

Sponsorisé

Le Paris FC qui a retrouvé une bonne dynamique en championnat (trois succès de suite face à Caen, Rodez et Dijon) va affronter les Guyanais du CSC Cayenne à Charléty, dans le cadre du 8e tour de la Coupe de France. Thierry Laurey assume bien évidemment son statut de favori, mais demande une grande concentration à ses joueurs.

« Ce n’est pas une parenthèse, ce sont des matches importants si on veut continuer notre parcours. L’objectif, c’est d’être au moins en 32e de finale. On ne pense pas qu’on peut la gagner, on en rêve, mais je ne pense pas à ça pour le moment. Là, on est favoris, il faut être honnête. Mais cela ne veut rien dire, les surprises existent. On se fait avoir si on n’est pas sérieux, si on n’est pas concentré, si on ne fait pas attention. J’ai vu cette équipe, elle a des joueurs de qualité. C’est un football différent, la différence de température va les surprendre même s’ils sont là depuis une semaine. Ce n’est pas un cadeau pour eux. Je respecte tous mes adversaires, on va faire attention à cette équipe de Cayenne. J’aurais l’impression de mal faire mon travail si je ne préparais pas ce match comme les autres. Ils ont des joueurs d’expérience, mais comme on est chez nous, il faut faire respecter la hiérarchie. Je n’ai pas envie de faire la une des journaux… »

« C’est quelqu’un qui a marqué le football français »

Rentré au pays dans la foulée de sa fin de carrière professionnelle, Jean-Claude Darcheville est aujourd’hui entraîneur adjoint du CSCC. Thierry Laurey estime que l’ancien bordelais peut offrir une expérience précieuse aux Guyanais : « Il y a Jean-Claude Darcheville comme coach adjoint, ce n'est pas anodin. Il peut leur apporter un plus sur l’approche du match, sur des petits détails. Il faut qu’on soit sérieux et qu’on ait la volonté d’y mettre les formes. On va faire un peu tourner, mais le rendu doit être intéressant. On aura une équipe compétitive, avec des garçons habitués à jouer en L2. J’espère qu’ils montreront qu’on peut leur faire confiance. »

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :