Quantcast

Sponsorisé

News

7 décembre | 14h52

Un 26-0 pour les U15 B de Vannes : "L’esprit du jeu a été respecté"

Educateur des U15 B du Vannes OC, larges vainqueurs (26-0) du GJ Pays de la Roche Bernard dimanche dernier en match de brassage, Samuel Oyeneran revient sur cette rencontre pour le moins particulière.

VANNES OC Jeunes Morbihan

Quel regard portez-vous sur cette victoire, acquise sur le score de 26-0 dans un match de brassage face au GJ Pays de la Roche Bernard ?

Il est vrai que, sur cette rencontre, on a clairement vu une différence de niveau flagrante. On en discutait d’ailleurs avec l’arbitre, qui est licencié à la Roche Bernard, et même lui en fin de rencontre a félicité les joueurs pour leur attitude. Tout au long de la partie, il ont joué avec sérieux et, au final, l’esprit du jeu a été respecté.

Quel était l’état d’esprit de votre équipe au sortir de cette rencontre ?

Pour nous c’était évidemment une après-midi agréable même si le sentiment était assez spécial au bout d’un moment puisqu’il n’y avait plus de suspense. Malgré tout, l’équipe en face continuait à jouer et à défendre ses chances. Et on se doute bien que cela a dû être pénible pour eux à la fin de la partie. A cet âge-là, rentrer à la maison après une telle défaite, ce ne doit pas être très agréable, et ça ne fait pas du bien au moral.

"Il s’agit d’un groupe de garçons bien éduqués, sérieux, et qui sont contents de jouer ensemble"

Samuel Oyeneran, au sujet des U15 B du Vannes OC

Que pensez-vous de votre groupe et de votre saison jusqu-là ?

Les autres matches se sont dans l’ensemble bien passés. Sur les sept ou huit rencontres que l’on a disputé jusque-là, on a perdu que deux fois. Avec Joris Tonnel (co-entraîneur, ndlr), on ne les a qu’en match et pas à l’entraînement, mais on sent qu’il s’agit d’un groupe de garçons bien éduqués, sérieux, et qu’ils sont contents de jouer ensemble. Il y a une bonne ambiance de travail et pour nous, jeunes coaches, s’exercer dans ces conditions est forcément plus simple.

Avez-vous le sentiment qu’ils progressent ?

Sur des rencontres comme celle-ci, pas forcément. Mais dans l’ensemble, sur le reste de la saison, je trouve que oui. Au fil des rencontres, les garçons prennent de la confiance et, quand nous sommes en totale réussite comme cela a pu être le cas à certaines reprises, ils progressent.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé