Quantcast
News

9 septembre | 15h33

Un élu marseillais tacle l'OL, Aulas le recadre

Sébastien Jibrayel, adjoint au maire de Marseille en charge du sport, a réagit sur son compte twitter après les sanctions prises par la commission de discipline de la Ligue et n'a pas hésité à envoyer un tacle à l'OL, ce qui n'a pas plu à Jean-Michel Aulas.

OM

Les réactions commencent à tomber après les sanctions du match Nice-OM. Alvaro et Payet suspendus, le préparateur physique, Pablo Fernandez, absent jusqu'à la fin de la saison en Ligue 1 et un match à rejouer. Voilà les principales mesures prises à l'égard de l'Olympique de Marseille.

Pourtant, le verdict de la commission de discipline fait grincer des dents jusqu'à la mairie de Marseille. Sébastien Jibrayel, adjoint au maire en charge du sport a réagit sur son compte twitter et n'a pas hésité à envoyer un tacle au rival Lyonnais : "Je prends acte de la décision prise par la LFP même si je m'attendais à mieux pour l'OM. Nos joueurs sont blessés, le terrain est envahi, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies.. et malgré cela on doit rejouer le match.
Ah j'oubliais, nous ne sommes pas l'OL !"

La réponse d'Aulas

Jean-Michel Aulas, qui n'avait pas manqué de s'exprimer après les incidents du match, n'a pas tardé à réagir aux propos de l'adjoint au maire de Marseille. Le président lyonnais a dégainé son compte Twitter pour asséner une punchline à son dissident.

"Merci de ne pas nous utiliser comme contre-feu, cela ne vous honore pas en tant qu’élu de la République," a ainsi répondu le président de 72 ans. Une nouvelle preuve de la rivalité ardente entre l'Olympique de Marseille et Lyon sur les réseaux sociaux.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :