Quantcast

Sponsorisé

News

27 janvier | 12h59

Un air de revanche plane sur le choc entre Loire Divatte et Vigneux

Pour la reprise du championnat de R2 ce week-end, l'US Loire Divatte accueille l'ES Vigneux ! Entretien croisé avec les deux entraîneurs, Mathieu Gueguen et Laurent Marsac.

VIGNEUX Vigneux R2 Laurent Marsac US Loire Divatte US Loire Divatte R2 Mathieu Gueguen

Sponsorisé

Quel bilan faîtes vous de cette 1ere partie de saison avant la reprise des hostilités ce week-end ?

M.Gueguen : Le bilan est mitigé de notre votre. Nous avons connu un nombre incalculable de blessés et n'avons jamais pu réellement profiter de l ensemble de l effectif. Un sentiment un peu d inachevé donc mais le positif c'est que nous avons pu lancer les jeunes et c'est évidemment positif pour la suite.

L.Marsac : Notre première partie de saison reste satisfaisante, le podium a la trêve n était pas programmé, même si on attaque toujours un championnat pour finir le plus haut possible. Nous sommes en apprentissage de la R2 et de ses exigences. Nous chercherons a assurer le maintien le plus rapidement possible, car nous sommes également dans l optique de continuer à faire progresser nos joueurs et d'intégrer nos jeunes pousses. L'idée étant de pérenniser le club a ce niveau, en attendant le synthétique qui nous permettra de continuer à grandir. Qualifié en coupe des pays de la Loire...si on excepte notre accident de parcours en coupe de France, on peut considérer être dans les clous.

La trêve n'a pas été trop "longue" ?

M : Nous avons terminé par un match le 19 décembre en coupe des pays de la Loire. Donc non la période nous a permis de couper, de profiter des fêtes et de reprendre progressivement.

L : Trop longue ? Pas forcément, car on avait, comme tout le monde, enchainé les matchs depuis aout, sans aucun week-end pour souffler... et c'est très bien ! J'ai laissé mes joueurs souffler trois semaines et j'ai recommencé à les embêter depuis trois petites semaines. Cela nous a permis également de revoir certains joueurs blessés depuis quelques temps, revenir à l'entrainement ai constaté l impatience de chacun, d un retour sur les terrains. C'est encourageant et agréable.

Comment se préparer pour cette reprise ?

M : C'est une bonne question et c'est évidemment la compétition qui donnera des réponses. Nous n avons pu effectuer qu'un match de préparation et c'est peut être un peu juste. La difficulté aussi c'est que chaque semaine des joueurs différents sont touchés par la Covid. Il est donc très difficile d'anticiper quel effectif on va pouvoir avoir à disposition dimanche.

L : Même si nous avons été impacté, encore une fois comme tout le monde, par le virus, je n'ai pas le sentiment d'avoir été trop gêné par une reprise différée. Certes, quelques entrainements et matchs de préparation ont été annulés mais ne cherchons pas d'excuses. On sera prêt, avec nos moyens du moment. Point. L'essentiel est de continuer à avancer.

A quelle type de rencontre vous vous attendez ce samedi ?

M : Vigneux est 3ème du classement avec seulement deux défaites. Dont une à l'aller contre nous. Je pense qu'ils seront évidemment revanchards et peut être plus armés qu'à l époque ou ils avaient quelques blessés. C'est une équipe athlétique cohérente. On va tacher de faire un match cohérent comme on avait su le faire a l aller.

L : L'US Loire Divatte est une des deux équipes à nous avoir battu sur les matchs allers. On avait encaissé un penalty trop rapidement, au bout d'une minute, et on avait couru après le score toute la rencontre. On essaiera donc de faire beaucoup mieux, de rester focus sur notre prestation et de redémarrer 2022 sur nos bonnes intentions de 2021. Cela ne va pas être simple, mais rien que de retrouver la compétition cela va galvaniser mes joueurs.

Malgré l'instauration du pass vaccinal, craignez-vous que la saison n'aille pas à son terme ?

M : Oui, je l'espère. Le gouvernement semble décidé à relâcher un peu les contraintes. Donc soyons positifs, il nous reste 11 matches à disputer pour terminer la saison !

L : D'un naturel optimiste, je pense qu'il n'y aura aucun problème pour aller au bout de la saison... en tout cas, je l'espère. Le sport est tellement important dans l'équilibre de beaucoup de personnes, que cette nécessité de se retrouver autour des stades ou en salles de sports est un échappatoire a la morosité virale. Croisons un peu les doigts, et faisons confiance à nos dirigeants pour avancer vers l'issue des compétitions

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :