Quantcast

Sponsorisé

News

1 octobre | 16h45

Un beau week-end de Coupe au programme

Le quatrième tour de la Coupe de France qui se dispute ce dimanche marque l’entrée en jeu des clubs de N2 dont deux d’entre eux seront opposés à des formations de N3, Fleury aux Mureaux et Versailles à Brétigny. Tour d’horizon complet du programme réservé à l’élite francilienne. 

COUPE DE FRANCE IDF

Sponsorisé

Place à la Coupe de France ce week-end, au plus grand plaisir des passionnés du ballon rond à travers toute l’Ile de France. Pas moins de 42 rencontres sont au programme et c’est le choc entre deux clubs de N3, l’US Ivry et la JA Drancy qui ouvrira le bal ce samedi à 18h. Deux équipes qui se sont déjà affrontées le 11 septembre dernier en championnat, et ce jour-là ce sont les Val-de-Marnais qui s’étaient imposés sur le terrain des Dionysiens sur le score de 2 buts à 1. Une occasion de prendre une revanche pour les troupes de Philippe Lemaître, qui espère que son équipe sera plus réaliste qu’à l’accoutumée : « C’est un tirage compliqué contre une bonne équipe d'Ivry qui nous a battu en championnat, donc à nous de faire mieux pour gagner ce duel de N3 et continuer l'aventure en Coupe de France. Les garçons ont envie, il faut concrétiser les actions offensives que nous nous procurons. » Deuxième du championnat avec trois victoires au compteur en quatre rencontres, l’US Ivry partira avec un petit avantage psychologique et espère ainsi surfer sur bonne dynamique.

Après cet appétissant hors-d'œuvre, il sera le temps de passer au plat principal ce dimanche à 14h30, avec notamment deux alléchantes confrontations entre clubs de N2 et de N3. Un duel d’invaincu tout d’abord entre le FC Versailles, 3eme de la poule A de N2 et le leader de la N3 idf, le CS Brétigny. Une rencontre qui promet beaucoup entre deux équipes qui ne veulent pas, là aussi, casser la très bonne dynamique de début de saison. Du côté de Fleury, toujours leader de la poule B, il sera question de se rassurer quelque peu après deux défaites en championnat. Mais la tâche ne sera pas facile sur le terrain d’une belle équipe des Mureaux qui vient d’infliger au Blanc-Mesnil sa première défaite de la saison la semaine dernière. Belle affiche au programme également entre l’ACBB (R1) et le FC 93 (N2). L’occasion pour les joueurs de Boulogne-Billancourt, encore en N2 il y a trois saisons, de se rappeler aux bons souvenirs des championnats nationaux. Pour les troupes d’Himed Hamma, il faudra se méfier et faire sans 4 titulaires. Si Ibrahim Koné, Antony Adel et Idris Kadded sont suspendus, la mauvaise nouvelle de la semaine est venue du côté d’El Anrif Mhadjiri, qui s’est fait poser une broche à la main suite à un choc face à un adversaire la semaine dernière lors du match contre Auxerre. Il devrait être absent au minimum un mois. Pour l’entraîneur dionysien, cette rencontre arrive à point nommé pour faire une revue d’effectif : « Une petite parenthèse qui va nous permettre de voir certains joueurs et faire souffler ceux qui ont beaucoup joué jusqu’à maintenant, donc disons que ça tombe bien pour voir d’autres joueurs. »

Emmanuel Dorado de retour chez lui

Du côté des autres clubs de N2, le Paris 13 Atletico se déplacera à Suresnes (R2), tandis que l’Entente SSG, qui n’est vraiment pas au mieux, devra se méfier du club de Mitry-Mory (R2), vainqueur du leader de la poule A de R1 au tour précédent, Saint-Brice. Attention également pour l’AS Poissy, qui sera opposé à la surprenante équipe de Gretz-Tournan (R3). Tombeur de Montrouge (R1) lors du 3eme tour, celle-ci en est également à deux victoires et 8 buts inscrits en deux rencontres de championnat. Méfiance donc pour le coach Yvelinois Walid Aïchour : « Il faudra respecter la compétition et l’équipe adverse car on sait que dans cette Coupe de France, tu es tout de suite puni lorsque tu ne respectes pas et que tu prends de haut. Quelque soit la division que l’on rencontre, il faudra donc être très sérieux et appliqué, c’est une certitude, on va y aller pour faire le meilleur match possible. »

Emmanuel Dorado, coach du SGS Foot


Les deux derniers clubs de N2 seront opposés à des équipes évoluant en championnat départemental. L’US Lusitanos rendra dans un premier temps visite au petit club de l’AS Courdimanche (D3), que nous vous avons présenté ici. De son côté, Sainte-Geneviève se rendra en Seine-et-Marne pour y défier l’AS Chelles (D1), qui vise un nouvel exploit après avoir éliminé le Sucy FC au tour précédent, comme l'expliquait son entraîneur Rabah Ait Atmane hier. Pour le coach du SGS Foot, Emmanuel Dorado, cette rencontre sera particulière car c’est en effet là qu’il a débuté le football en débutant. Un retour au source qui ne doit toutefois pas faire oublier l’aspect sportif avant tout : « En effet, c’est un match un petit peu particulier pour moi, car c’est à Chelles que j’ai débuté le football à l’âge de sept ans durant 5 saisons avant de signer au PSG, j’y retourne donc 36 ans après. Au-delà de cet aspect là, ce sera un match piège typique de la Coupe de France, face à une équipe qui sort d’une très belle performance face à Sucy et qui aura à cœur avec son public de nous faire tomber. Vous savez, l’écart de division en coupe n’existe pas tant que vous ne l’avez pas montré sur le terrain. »

Des clubs de N3 qui devront être sérieux

Du côté des pensionnaires de N3, la prudence est de mise. A commencer par le SF Blanc-Mesnil qui devra rebondir après sa première défaite de la saison. Pour cela, il faudra venir à bout d’une équipe de l’US Saint-Denis (R1) en forme qui vient de battre par 4 buts à 0 Noisy le Sec. Un derby du 93 qui s’annonce chaud. Attention également pour le CO Ulis, pas au mieux en championnat avec déjà trois défaites au compteur, qui recevra un club du Mée (R1), toujours invaincu cette saison. Dans un autre derby de Seine-Saint-Denis, le FCM Aubervilliers de Rachid Youcef devra se méfier de Montreuil (R2), toujours invaincu, qui a éliminé au tour précédent La Garenne-Colombes (R1). Le CS Meaux devra, lui, rebondir après son revers face au PFC en championnat sur le terrain d’un autre pensionnaire de R2, le Paris 15 AC. Le challenge s’annonce plus facile pour le Racing CFF et l’ESA Linas-Montlhéry face à des équipes de D2, le FO Plaisirois et le FC Marcoussis-Nozay-La-Ville-Du-Bois. Néanmoins, une surprise n’est pas à exclure, comme nous l’a prouvée à mainte reprise la doyenne des compétitions à travers son histoire.

Bien entendu, vous pourrez retrouver sur votre site préféré un article récapitulant l’ensemble des résultats dès dimanche en fin d’après-midi.

Reynald Trunsard

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :