Quantcast

Sponsorisé

News

19 janvier | 11h35

Un éducateur/arbitre agressé par un parent

Alors qu’il arbitrait un match U10 entre l'AS Roquebrune-Cap-Martin et le Villefranche/Saint-Jean/Beaulieu FC au stade Decazes de Roquebrune-Cap-Martin (06) samedi, un éducateur de l’ASRCM s’est fait agresser par un parent de l'équipe adverse. Actufoot a joint les deux clubs pour en savoir plus.

INCIDENTS

Ce sont des choses que nous détestons voir sur les terrains de foot et c'est sur la Côte d'Azur que cela s'est produit samedi dernier... Une rencontre opposant des équipes U10 de l'ASRCM à ceux du VSJB FC a tourné au drame quand un éducateur roquebrunois, qui arbitrait la rencontre bénévolement, a été agressé. Selon plusieurs témoins, après plusieurs contacts avec son fils, le père d'un joueur de Villefranche, par ailleurs dirigeant d'une équipe seniors du club, aurait demandé au gardien du stade de lui ouvrir le portail pour aller le consoler. Mais finalement, c'est vers l'éducateur et arbitre bénévole qu'il s'est dirigé pour "discuter".

3 jours d'ITT pour l'éducateur/arbitre

Après quelques échanges de mots, la situation a dégénéré jusqu'à ce que le parent agresse l'éducateur/arbitre, sous les yeux ébahis des joueurs et éducateurs des quatre équipes de jeunes présentes sur le terrain, mais aussi d'une tribune bien garnie. L'éducateur roquebrunois a reçu plusieurs coups au visage avant que les adultes présents sur le terrain ne puissent intervenir. Ces derniers ont ensuite empêché l'agresseur de partir et on appelé la police. Par la suite une plainte pour coups et blessures a été déposée par l'éducateur agressé, qui s'est également vu prescrire une période d'ITT de trois jours après constatation de ses blessures à l'hôpital.

Les clubs main dans la main

La rédaction d'Actufoot a contacté le club de Roquebrune, qui n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, expliquant avoir de très bons liens avec le club du VSJB FC. Le président, Ivan Delpech, a tout de même apporté son soutien à son éducateur dans un communiqué publié sur Facebook : "Le président et l'ensemble des licenciés de l'ASRCM tiennent à apporter leur total soutien à Laurent, éducateur U10, victime d'une agression ce samedi lors d'une rencontre. Nous condamnons toutes formes de violences sur les pelouses et dans les stades. Nos terrains de football doivent rester des lieux de respect et de plaisir. Mettons tout en oeuvre collectivement pour un football sans haine ni violence.".

Le parent/dirigeant suspendu par son club

Du côté du VSJB FC, le co-président, Jean Freddolini, et le responsable technique des jeunes, Jérémy Guedj, ont répondu d'une même voix sur le sujet. Ils condamnent évidemment les faits qui se sont déroulés et ont déjà pris la décision de suspendre la personne incriminée dans cette affaire. Le co-président du club Berlugan a tout de même tenu à souligner la bonne gestion de l'affaire par les deux clubs. : "On a eu un contact très cordial avec le président de l'ASRCM et tout s'est déroulé en bonne et due forme. Nos relations ont toujours été bonnes et ça continuera comme ça après cette affaire.". Aux instances judiciaires civile et sportive de se prononcer sur les faits désormais, mais cette triste histoire n'est qu'un exemple de plus de la violence qui gangrène le football amateur depuis trop longtemps, en raison de comportements irresponsables de certains parents. Samedi, deux clubs "amis" en ont été victimes, mais surtout des enfants qui n'auraient jamais du voir de tels faits se produire dans un stade. Une raison de plus pour tirer la sonnette d'alarme malgré toutes les initiatives des instances et des clubs pour lutter contre ce fléau. C'est la raison pour laquelle nous avons pris la décision de publier cette information sur l'ensemble du réseau Actufoot.com.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé