News

20 juillet | 16h59

Le mercato rennais encore loin d'être bouclé

Nicolas Holveck, le président du Stade Rennais, a évoqué tous les dossiers chauds du mercato estival.

MERCATO PRO

Au rayon des départs, Rennes s'est séparé de plusieurs éléments cet été : Damien Da Silva (libre, OL), Steven Nzonzi (fin de prêt, AS Rome), Dalbert (fin de prêt, Inter Milan), Jordan Siebatcheu (transfert définitif aux Young Boys de Berne) et Lilian Brassier (transfert définitif, Stade Brestois 29). Le club breton a dans la foulée mis les moyens pour s'attacher les services du défenseur central, Loïc Badé (RC Lens, 17 M€ + 3 M€ de bonus) ainsi que Kamaldeen Sulemana, le jeune attaquant ghanéen (Nordsjælland, 15 M€).

Quatre joueurs à recruter

Invité sur les ondes de RMC ce lundi, Nicolas Holveck, le président rennais, a expliqué que l'objectif estival était de recruter 4 joueurs minimums, avec des postes essentiels à pourvoir, à savoir « un défenseur central, un excentré, un latéral gauche pour pallier un éventuel départ et ce fameux numéro 6 ». Pour se faire, Birger Meling arrive en provenance de Nîmes et passe actuellement sa visite médicale. Mais les Rouges et Noirs ont d'autres pistes en bonne voie : Teun Koopmeiners (23 ans), le joueur de l'AZ Alkmaar et Jens Cajuste (21 ans, Midtjylland) correspondent aux profils recherchés dans l'entrejeu.

L'homme fort du Stade Rennais a par ailleurs réfuté l'idée d'un départ pour certains éléments clés du système rennais, comme pour Benjamin Bourigeaud, un temps annoncé partant : « Il fait partie des cadres sur le terrain et dans le vestiaire, il n'y aura pas de départ cet été pour lui. On n'est pas obligés de vendre. Les joueurs qui font partie de l'effectif que Bruno a choisi resteront à Rennes » a martelé le président.

Eduardo Camavinga, encore des zones d'ombres ?

Sous contrat jusqu'en 2022 avec son club formateur, l'international français n'a pas encore prolongé alors qu'il est sur les tablettes de plusieurs ténors des championnats européens : "Des discussions sont toujours en cours, tout est ouvert. Soit pour un départ, si offre satisfait tout le monde, soit pour le prolonger. On n'a pas perdu espoir. Tout reste encore ouvert. Très peu de clubs européens peuvent se permettre de s’offrir Eduardo" confiait l'ancien monégasque, dans des propos relayés par Foot Mercato. Conscient de l'attractivité naissante du club breton, Nicolas Holveck n'entend pas se laisser faire cet été : « Rennes compte sur le marché européen », a-t-il justement conclu.