Quantcast
News

16 octobre | 11h24

En reconstruction, l'US Mandelieu s'offre un 6e tour fondateur

Grâce à des buts de Tahtouh et Ferreri en seconde période (2-1), l'US Mandelieu-la-Napule a éliminé les Vauclusiens de l'AC Vedène le Pontet (R1) au 5e tour de la Coupe de France. Troisième club azuréen qualifié après Cannes et Grasse, l'USMN fera office de Petit Poucet de la Méditerranée au 6e tour. (Photos et texte : Thomas Gucciardi).

US MANDELIEU US MANDELIEU R2 Coupe de France 06

Après avoir disputé ses quatre premiers tours à la Vernède où elle avait notamment sorti avec brio l'ES Cannet-Rocheville (N3), l'US Mandelieu-la-Napoule a récidivé contre une équipe hiérarchiquement supérieure, l'AC Vedène Le Pontet (R1), sur la pelouse d'Eric Estivals pas loin d'être cramée par le soleil et sous les yeux d'un guest nommé Didier Digard. Les retardataires arrivés à la pause n'auront rien manqué d'un premier acte stérile des deux côtés qui a seulement vu Szymczak, propulsé titulaire dans les cages mandolociennes, bien se coucher sur une tentative de Ghanem (6e). Sans son capitaine Miguel Goncalves touché au genou et remplacé (30e) par Delet, l'USMN a failli être cueillie à froid au bout de 20 secondes en seconde période sur un ballon en profondeur que les Vauclusiens ont très mal géré.

Tahtouh omniprésent, Ferreri magistral

Près de nous sur la piste d'athlétisme entourant le terrain, les jeunes licenciés de Mandelieu s'amusent à pronostiquer la suite des événements et malgré une première mi-temps verrouillée, sentent que les filets vont trembler à plusieurs reprises. Omar Tahtouh est le premier à leur donner raison. A la suite d'une bonne action collective initiée par Delet, Westerkamp s'arrache au sol pour servir le milieu de terrain qui croise sa frappe et ouvre le score (1-0, 62e).

Peu dangereux en attaque placée, les visiteurs s'en remettent au jeu long pour déstabiliser le bloc mandolocien et c'est sur une superbe ouverture dans la profondeur signée du défenseur central Vincent Simondi que l'égalisation de l'entrant Barnoussi intervient (1-1, 82e). Mais pas de quoi mettre un coup terrible sur la tête à la formation de Stéphane Martino. Alors qu'il se présente seul face à Belin, Batoua est fauché par Maataoui dont la position de dernier défenseur oblige l'arbitre à sortir le carton rouge. Un peu court sur l'action du but égalisateur alors qu'il avait été solide depuis son replacement forcé à un poste de latéral gauche qui n'est pas le sien, Hichem Ferreri fait parler la magie et endosse de nouveau le costume du héros. Le coup franc téléguidé à 18 mètres du numéro 7 attrape la lucarne du portier vauclusien presque sans réaction (2-1, 89e). Les six minutes de temps additionnel paraissent longues près du tunnel pour Florian Camus, touché au dos et ménagé mais l'habituel dernier rempart titulaire finit par exulter. S'il a pris l'habitude d'atteindre le 6e tour avec Grasse ces dernières années, ce sont des retrouvailles face à son ancien club qu'il pourrait entrevoir, mardi lors du tirage au sort.

La composition de l'USMN : Szymczak - Goncalves (cap) (30e, Delet), Goumy, Ben Abdallah, Rodrigues - Maisonnet, Tahtouh, Ferreri (Varela, 89e, Westerkamp, Batoua (Sini, 90e) - Jabbari

Actufoot • Coup franc Ferreri

D'un coup franc enroulé en pleine lucarne, Hichem Ferreri a qualifié l'USMN (R2) pour le 6e tour de Coupe de France, où elle retrouvera notamment les Azuréens de N2, Cannes et Grasse. (Photo : Thomas Gucciardi / Actufoot).

Le résumé vidéo et la réaction de Stéphane Martino

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :