Quantcast

Sponsorisé

News

7 octobre | 10h18

Vincent Le Goff à Lorient pour une saison supplémentaire

Le FC Lorient et son latéral gauche Vincent Le Goff (31 ans) ont convenu d’une prolongation d’un an du contrat du joueur, désormais lié au club jusqu'en juin 2023. (Crédit photo : Icon Sport)

FC LORIENT FC LORIENT L1 Vincent Le Goff

Sponsorisé

Auteur de 250 matches sous le maillot du FC Lorient, Vincent Le Goff pourrait en vivre encore plusieurs dizaines dans les mois à venir. Le latéral gauche de 31 ans et le club du Morbihan ont trouvé un accord pour la prolongation d’un an du contrat qui les lie. Désormais, le joueur est lié à son club jusqu’en juin 2023. Arrivé en 2014 en provenance d’Istres, le Quimpérois a disputé, au cours des huit dernières saisons, un total de 250 matches pour le FCL, dont 128 en Ligue 1.

Durant cette période, il aura délivré 23 passes décisives et marqué à 9 reprises. Troisième joueur le plus capé de l’histoire du club derrière Fabien Audard (347 matches) et Jérémy Morel (261 matches), Vincent Le Goff pourrait bientôt grimper sur la deuxième marche du podium, d’autant plus que depuis la première journée de championnat, il n’a pas manqué une minute de jeu, quand son coéquipier n’a pu disputer que deux rencontres en raison d’une blessure.

Un historique du club

Je suis fier de prolonger au FC Lorient. Sept ans après mon arrivée, je me sens toujours aussi bien dans ce club. J’ai trouvé au sein du FCL et de cette région un cadre qui correspond à mes attentes et à celles de ma famille. Je suis forcément ravi de cette prolongation et j’espère vivre encore de bons moments avec les Merlus et ses supporters”, a commenté le joueur.

Son directeur sportif a, quant à lui, tenu à souligner le statut d’historique qu’endosse Le Goff aujourd’hui. “Vincent fait aujourd’hui clairement partie des historiques du club. Je pense que le public du Moustoir et les supporters lorientais s’identifient à des joueurs comme Vincent. Cette prolongation n’est qu’une suite logique de l’histoire commune que nous avons déjà écrite ensemble. Il entre dans l’histoire des Merlus mais il peut encore la marquer”, a assuré Christophe Le Roux.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :