Quantcast

Sponsorisé

News

4 octobre | 16h30

Yoan Koré, l’enfant du club

Le jeune défenseur de la génération 2004 a connu ses premières minutes en professionnel le 21 septembre, lui qui grandit sereinement au Paris FC depuis six saisons déjà. (Crédit photo : Paris FC)

LIGUE 2 PARIS FC Yoan Koré

Sponsorisé

Son minois juvénile est brièvement apparu sur la pelouse du Stade Charléty le 21 septembre, à l’occasion de la 9e journée de Ligue 2. Le Paris FC réussit alors un gros coup sur son terrain face à Nîmes (victoire 2-0) et Thierry Laurey décide de lui offrir ses premières minutes en professionnel, en remplaçant Maxime Bernauer à la 90e+4. Comme une récompense. Ces quelques secondes sur le pré sont évidemment trop peu nombreuses pour lui permettre de s’illustrer, mais elles ont au moins le mérite de concrétiser son histoire avec le club, débutée en 2016. Lui, c’est Yoan Koré.

Né à Bourg-la-Reine en novembre 2005 et, après avoir débuté le football près de chez lui au CO Cachan en 2011, ce jeune défenseur rejoint le PFC en U12 via l’association, dans les valises de son éducateur qui va le suivre jusqu’aux U15 (en section amateur). En U16, il s’entraîne ensuite de temps à autre avec les 17 Nationaux, puis l’année qui suit il signe une convention avec le PFC, avant que cette dernière ne se transforme en contrat stagiaire en décembre, notamment grâce à de belles prestations lors de quelques montées en 19 Nationaux. Il connait alors ses premières convocations en équipe de France U18, aussi.

Avant que la crise mondiale du Covid ne freine temporairement sa progression. Mais, grâce à des dérogations pour les centres de formation et à un coach privé (Idrissa Diabira, de l’Urban Jeunesse Academy) qui lui dispense des cours de préparation physique et technique, Koré reste affuté. Prêt. C’est ainsi qu’il reprend la saison avec l’équipe de National 3, sous la houlette de Mathieu Lacan, et qu’il connait dans la foulée son premier banc en professionnel fin juillet, lors d’un déplacement à Dunkerque (2ème journée de Ligue 2).

Sollicité par des clubs allemands


Une première étape de franchie, même s’il n’entre pas en jeu. Histoire de ne pas brûler les étapes, le crédo du PFC. Le jeune homme de 16 ans s’entraine cependant désormais parfois avec les professionnels. En plus de bucher sur son « Baccalauréat professionnel commerce », en parallèle. Les cours le matin, les entraînements l’après-midi. Le tout en restant dans son cocon familial à Cachan dans un premier temps. Une donnée qui a d’ailleurs changé depuis deux semaines, puisque le joueur est maintenant interne, afin de s’éviter certains trajets qui rognent le temps de récupération et d’avoir accès aux nutritionnistes, chefs cuisiner, ou kinés du club. Une autre étape, moins visible de l’extérieur cette fois, mais pas moins capitale.

Cette dernière fait d’ailleurs partie de la réflexion globale de son clan qui veut avant tout y aller pas à pas avec lui. Yoan Koré est un garçon ambitieux, mais qui sait d’où il vient. En clair, il compte bien rendre la confiance que le Paris FC lui a donné en grapillant le plus de minutes en professionnel. Et ce, malgré les sollicitations de clubs allemands, comme nous l’a confié son entourage. L’objectif est d’abord de s’imposer ici, près de chez lui, à Paris, avant d’un jour peut-être voguer vers d’autres cieux

Augustin Delaporte

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :