Quantcast
Interviews

29 mars | 10h59

Yohan leclère : « notre club montre autre chose que du foot »

Depuis septembre 2021, l’Us Ribemont-Mezières (02) propose à ses jeunes licenciés, des aides aux devoirs. Yohan Leclère, vice-président, n’en retire que des satisfactions.

US Ribemont-Mézières Foot

Qu’est-ce qui est à l’origine de cette initiative ?

Le club est membre d’un programme « Puissance Foot ». C’est lié à Fondaction du Football. Son but est de valoriser une vision citoyenne du Foot à travers différentes actions. L’opération « Aide aux devoirs » par l’US Ribemont-Mezières a été lancée dans le but de nous détacher par rapport à d’autres clubs de notre secteur. Autour de chez nous, c’est essentiellement du foot d’un point de vue sportif. Nous avons donc voulu nous démarquer dans un milieu très rural. Notre objectif c’était donc d’apprendre à nos jeunes licenciés autre chose que la pratique d’un sport. Ne proposer que de jouer cela devient un peu réducteur pour certaines familles. Notre club montre autre chose que du foot. Notre but c’est de faire du qualitatif. Cela n’a pas vocation à être un prétexte à vouloir « empiler » les licenciés.

Quelles ont été les différentes étapes entre le lancement et aujourd’hui ?

Il a déjà fallu mettre en place cette initiative lancée début septembre au moment de la rentrée scolaire. Nous proposons notamment des cours à distance grâce à une société dont c’est la spécialité. Cela marche moins bien que des interventions classiques. Chez nous, on fait les devoirs puis après du sport. Le tout supervisé par notre éducateur employé diplômé.

Comment fonctionne votre activité « Aide aux devoirs » ?

Cela concerne différentes catégories de jeunes Il y a les U10 et U11. Ils font leurs devoirs, le vendredi en interne, au club house. Des U12 à U15, ils sont au collège. Cela dure une heure. C’est le mardi durant 60 minutes. Nous avons signé une convention tripartite entre l’éducation nationale, le collège Condorcet de Ribemont et nous, le club. Le groupe est assez régulier. Il y a régulièrement une quinzaine d’élèves. C’est à peu prés le même nombre, le vendredi, chez nous. Cette aide aux devoirs est donc une première. Nous allons continuer à la structurer. Par le biais de Fondaction, il y a aussi une activité permettant de correspondre avec un club français. Nous avons la chance d’être en lien avec l’Ecole de Foot Saint-Gilles de la Réunion. Les enfants s’écrivent entre eux. Cela permet d’échanger nos expériences avec des elèves situés à des milliers de kilomètres de nous.

Actufoot • R2 HDF US Ribemont Mezières Aide aux devoirs 3

Quelle est la particularité du programme ?

Au collège, nous apportons le support offert par Fondaction. Il s’agit d’un carnet de devoirs basé sur le sport et plus spécifiquement consacré au Football. Il y a différents supports adaptés aux âges. Il y a des exercices sur l’équipe de France, ses joueurs. L’Histoire ou encore l’environnement sont aussi au programme. Nous nous servons de cette brochure pour que nos élèves joueurs puissent être occupés durant l’heure de cours. Le contenu est plutôt ludique. Comme matière, il y a des mathématiques. On calcule des surfaces de terrains de foot.

Quels sont les bienfaits de cette opération ?

En matière de cohésion, il y a des affinités qui se créent pendant les cours ou encore durant les entrainements. Certains parents font du covoiturage. Ils apprennent ainsi à mieux se connaitre. Le vendredi, nous assurons nous-mêmes les transports pour les enfants, de l’école primaire à nos installations. Cela fait partie d’un club « Lieu de Vie ». Cela fédère beaucoup. D’un point de vue sportif, dans le domaine de la compétition, j’ai le sentiment que cela permet de développer une ambiance plus sereine. Tout le monde en profite d’autant plus que c’est gratuit. C’est aussi une très belle chose pour l’image de marque du club.


Actufoot • R2 HDF US Ribemont Mezières Aide aux devoirs 4

Qu’en pensent les parents et les éducateurs?

Ils sont très contents. Cela les détache de certaines contraintes temporelles et logistiques pour faire les devoirs. Ils sont aussi rassurés car ils savent que leurs enfants sont entre de bonnes mains. Cela permet aux éducateurs de mieux connaitre les joueurs. Je pense à leur caractère. Nous envisageons d’ouvrir cette activité à des catégories plus petites.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :