Quantcast

Sponsorisé

News

22 octobre | 17h38

Yvan Puche : « Arrêtons de nous prendre la tête sur les terrains ! »

Toujours sous le choc, le coach avignonnais est revenu sur les terribles événements survenus dimanche dernier et s'est confié sur le report de ses rencontres séniors ce week-end.

FC Avignon Ouest FC Avignon Ouest D2

Sponsorisé

C'est un moment que personne ne souhaite vivre et les acteurs de la rencontre entre le FC Avignon Ouest et l'AS Rasteau l'ont malheureusement vécu dimanche dernier... Dimanche dernier, à l'occasion du 2e tour de la coupe Grand Vaucluse, les joueurs, dirigeants et spectateurs s'attendaient à passer un moment de plaisir sur la pelouse synthétique du stade Baizet. Mais la suite a été tout autre lorsqu'un joueur de Rasteau s'est soudainement effondré sur le terrain, victime d'un arrêt cardiaque. Une scène horrible comme nous le raconte Yvan Puche, le coach du FC Avignon Ouest, qui a tenu à rendre hommage à la victime et au club de Rasteau : "Tout d'abord, merci beaucoup pour tout le soutien car moralement, c'est très dur... Ce qui s'est passé est horrible... Toutes mes pensées vont d'abord au défunt, que je ne connaissais pas mais qui, de ce que j'ai entendu, était une personne en or, ainsi qu'à sa famille et son entourage. Puis à son entraîneur, pour qui cette situation est très dure et que je ne souhaite à personne, à ses amis et coéquipiers pour qui je souhaite de continuer à jouer pour lui, car je suis sûr qu'il n'aurait pas voulu qu'ils arrêtent. A Djelloul et Mehdi, mon capitaine et joueur du club, qui ont eu une réaction extraordinaire !"

Les rencontres du FC Avignon Ouest reportées

Ce dimanche, le FCAO devait accueillir, sur ce même stade, le Caumont FC et le SC Montfavet pour la 4e journée de D2 (B) et de D4 (E). Mais le club, en accord avec les joueurs, a demandé le report de ces rencontres. Une demande acceptée par la Commission des Compétitions Séniors du district, que nous explique le coach avignonnais. "Pour ce qui est du match de dimanche, nous avons pris, avec l'ensemble du club, la décision de demander le report du match car on ne se voyait pas jouer, par respect pour le club de Rasteau, pour la famille du défunt et son équipe, mais aussi car nous sommes encore nous aussi sous le choc. Et nous remercions d'ailleurs le district d'avoir compris et accepté notre demande", avant de conclure. "Enfin, j'aimerais terminer sur cette phrase : arrêtons de nous prendre la tête sur les terrains et de rechercher le résultat et la gagne, revenons à l'essentiel et remettons le football au centre de notre passion !" Des mots forts mais très importants, notamment dans la situation actuelle...

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :