Quantcast

Sponsorisé

News

2 août | 23h04

Clement, Disasi, Van Nistelrooy... les réactions après Monaco-PSV

Retrouvez les déclarations des entraîneurs Philippe Clement et Ruud Van Nistelrooy ainsi que celle du buteur monégasque Axel Disasi après le match nul (1-1) entre l'AS Monaco et le PSV Eindhoven au Stade Louis II dans le cadre du 3e tour préliminaire aller de C1.

AS MONACO Champions League

Sponsorisé

Philippe Clement (entraîneur de l'AS Monaco): "On ne peut pas avoir de regrets. Les joueurs ont tout donné, la mentalité était vraiment bonne. La première période était fermée, c'était difficile de trouver les bonnes occasions. Le but du PSV a été un coup mais ce qui est positif, c'est que mon équipe a réagi comme je le souhaite. En deuxième, nous avons dominé tout le temps avec de belles occasions et ce ballon sur le poteau (une tête de Youssouf Fofana, ndlr). Si une équipe méritait de gagner ce match, c'était nous. Le pénalty ? L'arbitre m'a clairement dit à la mi-temps que ce n'était pas pénalty. Je pense qu'à l'UEFA il faut être clair dans toutes les compétitions. En tant qu'entraîneur de Monaco, pour moi, c'était pénalty (sourires). Sur quoi peut se jouer la qualification ? La chance. Avec deux équipes de qualité, tu as parfois besoin de chance. Ce qu'on peut contrôler, c'est notre motivation, l'état physique. Mais on doit pousser pour avoir la chance avec nous. C'est important.

"Axel (Disasi) marque toujours beaucoup de buts pendant les séances"

"Je n'aime pas trop parler individuellement des joueurs car tous ont été bons mais concernant Axel, il marque toujours beaucoup de buts pendant les séances, sur les exercices de finition. Quand il était jeune, il jouait attaquant. Il peut marquer beaucoup de buts avec son gabarit, c'est une qualité très importante pour les défenseurs sur les phases arrêtées."

Axel Disasi (défenseur et buteur égalisateur de l'AS Monaco). "On reste un peu sur notre faim. Je pense qu'on méritait un peu plus de l'emporter. Eux marquent sur leur première occasion et nous, on a eu pas mal d'occasions tout au long du match. Il reste un match retour et il faudra mettre les mêmes ingrédients pour l'emporter. On était déçus de rentrer à la pause à 0-1 parce qu'on pensait faire une bonne première mi-temps. On est resté concentrés et on s'est mieux senti physiquement sur la fin du match. Le retour ? Chaque match a son histoire. On sait que ce sera très compliqué, on a déjà joué là-bas l'an dernier (victoire 2-1, ndlr). Il faut qu'on réitère les belles choses qu'on a fait ce soir. Mon but ? Pour gagner des matches, il faut marquer. On n'a pas gagné mais on reste dans la course. Ce soir c'est moi qui marque mais je suis confiant pour la suite car on a un groupe de qualité."

Ruud Van Nistelrooy (entraîneur du PSV Eindhoven) : "Je dirais que le résultat est positif pour nous, mais il est aussi logique, il reflète le match. On a eu la chance de marquer en premier, et de gérer longtemps l’avantage. En deuxième mi-temps, Monaco a davantage poussé. Ils nous ont compliqués les choses. Il a fallu se battre pour garder le résultat. On aurait pu mener de deux buts mais, au fond, on est content de rentrer à Eindhoven avec ce score de 1-1. Les phases arrêtées ? Oui, il va falloir analyser ça car on a pris un but sur ce genre d’actions. On va devoir s’améliorer en vue du match retour. Mais, on va aussi regarder ce qu’on a fait de bien. C’est une élimination à deux matches. On commence juste un processus avec une nouvelle équipe, un nouveau staff. Il y avait naturellement de la fatigue chez nous. On a joué l’Ajax samedi alors que Monaco n’avait pas de match. La deuxième mi-temps a donc été plus difficile. On a malgré tout bien lutté et le score final reflète cela.

"Ibrahim Sangaré est un joueur clé au milieu de terrain. Il a été excellent"

La sortie de Sangaré ? Ibrahim est un joueur clé au milieu de terrain. Il a été excellent, notamment dans la construction avec le ballon. Il a également récupéré beaucoup de balles et a su amener l’équipe vers l’avant, notamment avec Veerman. C’est le genre de joueurs difficiles à remplacer. Mais, ceux qui sont rentrés sont parvenus à apporter quelque chose et ont aidé l’équipe à maintenir le résultat."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :