Quantcast

Sponsorisé

News

4 janvier | 13h43

Officiel : Fabien Mercadal fait sa réapparition en Ligue 2 !

Suite au départ de Bruno Irles pour Troyes (L1), QRM a arrêté son choix sur Fabien Mercadal (49 ans) qui avait quitté Dunkerque en fin de saison passée. (Crédit photo : QRM).

LIGUE 2 QRM QRM L2 Fabien Mercadal

Sponsorisé

Après Nancy (20e de Ligue 2) qui a officialisé ce matin la nomination de son nouvel entraîneur, Albert Cartier, Quevilly-Rouen Métropole en fait de de même cet après-midi. Le club normand a choisi de donner les clés de son équipe première à Fabien Mercadal au repos depuis son départ de l'USL Dunkerque en fin de saison dernière. S'il se voyait bien connaître une nouvelle expérience hors de l'Hexagone comme il nous le confiait au mois d'août, "J’aimerais bien pour vivre un football différent. En ce moment, je regarde des rencontres au Japon, en Belgique ou encore en Suisse. Ce serait aussi une aventure humaine. Je vais bientôt avoir 50 ans. Un défi hors de la France me tenterait", ce dernier a finalement succombé à l'appel de QRM.

En concurrence avec d'autres techniciens rompus aux joutes de l'antichambre (Nicolas Usaï, Oswald Tanchot), le natif de Manosque (04) s'est engagé pour une durée d'un an et demi (2023) avec le promu actuellement 11e de Ligue 2. Son arrivée coïncide avec le départ imprévu de Bruno Irles pour Troyes (L1) en remplacement de Laurent Batlles. Comme souvent, le jeu de chaises musicales permet aux techniciens s'étant construit une bonne réputation de rebondir tôt ou tard dans le circuit. Il dirigera son premier match ce week-end à Bastia.

Mercadal, des réussites et des échecs

Encore jeune entraîneur (49 ans), Mercadal a débuté sa carrière à Gap (CFA) à la suite de son parcours de joueur - il était défenseur - dans le monde amateur. Adjoint de Thierry Laurey à Amiens en L2 puis d'autres techniciens entre 2008 et 2012, il a retrouvé un poste de numéro 1 avec Dunkerque (CFA) en 2012 qu'il a réussi, dès sa première saison, à faire monter en National et où il a entraîné jusqu'en 2016. La saison suivante, il connait sa première expérience difficile à Tours (L2) lors de laquelle il se fait limoger six mois après son arrivée. Après une expérience positive au Paris FC (2017-2018), il découvre la Ligue 1 avec Caen qui lui fait signer un contrat de trois ans mais l'expérience se passe mal en termes de résultats. Rolland Courbis est appelé pour lui donner un coup de main mais cela n'empêche pas le club malherbiste d'être relégué en Ligue 2. Recruté par le Cercle Bruges en 2019, ce qui constitue sa première expérience hors de France, il échoue et est remercié après dix journées (une seule victoire). De retour en Ligue 2 à l'USLD après la promotion des Maritimes et le départ de Claude Robin, il parvient à obtenir le maintien (16e) mais quitte le club à un an de la fin de son contrat sur fond de désaccords avec sa direction.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :