Quantcast

Sponsorisé

News

11 janvier | 14h31

FFF. Le Comex a validé la mise en retrait de Noël Le Graët, Deschamps confirmé jusqu'en 2026

Après la tenue d'un Comex exceptionnel ce mercredi matin, la FFF a communiqué la mise en retrait de son président, Noël Le Graët, jusqu'aux révélations attendues concernant l'audit mené par le ministère des Sports.

FFF

Sponsorisé

"Noël Le Graët, en accord avec le Comité exécutif de la FFF réuni ce jour à Paris, a choisi de se mettre en retrait de ses fonctions de président de la Fédération jusqu’à la communication définitive de l’audit diligenté par le ministère des Sports, et dans l’attente de son analyse par le Comex de la FFF", s'est rapidement exprimé la Fédération, sur son site officiel, une fois la réunion de son Comex achevée.

Philippe Diallo va cumuler les fonctions de président par intérim et de directeur général

Interrogés par les nombreuses caméras à la sortie du siège de l'instances, Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune n'ont pas souhaité s'exprimer. A contrario, Eric Borghini a livré certains propos de NLG. "Nous sommes allés au fond des choses. On a commencé par écouter notre président, qui a commencé le Comex en nous disant 'je n'ai rien fait, je jure sur votre tête à tous que je n'ai rien fait et que le rapport de l'audit sera très positif pour moi, il n'y aura rien contre moi', a indiqué le président de la Ligue Méditerranée. Il nous a ensuite présenté ses excuses pour les propos tenus sur Zinedine Zidane, des propos qu'il ne pense pas, il est conscient de ce qu'il représente pour le football français et mondial. Il a reconnu qu'il avait commis une erreur, eu une communication non maîtrisée. Il a envoyé une lettre à Zinedine pour lui demander un rendez-vous. Il s'est excusé auprès de lui et auprès de nous."

Ainsi, Philippe Diallo prend à compter de ce jour l'interim à la présidence mais aussi à la direction générale, puisque Florence Hardouin, plus du tout en odeur de sainteté à la 3F, a été mise à pied à titre conservatoire par les membres du Comité Exécutif.

La prolongation de Deschamps jusqu'en 2026 validée à l'unanimité

Après avoir écouté les éclairages de Noël Le Graët concernant les modalités de la prolongation de Didier Deschamps, que le dirigeant de 82 ans a négociée en solitaire chez lui à Guingamp, le Comex "l'a validée à l'unanimité", précise le communiqué. Le sélectionneur des Bleus depuis 2016 sera donc a priori bien à la tête de la sélection tricolore à l'Euro 2024 puis à la Coupe du Monde 2026. Il aura 16 ans de mandat à l'issue des deux compétitions.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :