Quantcast

Sponsorisé

News

8 novembre | 13h55

Guillaume Bouyer : « On avait à cœur de rester invaincu »

De retour depuis quatre saisons à Ancenis, aujourd'hui appelé le RCASG, Guillaume Bouyer revient sur la nette victoire (3-0) contre Montaigu ce week-end et évoque le très bon début de saison d'une équipe encore invaincue en R2.

Ligue Pays de la Loire

Sponsorisé

Guillaume, une solide prestation contre Montaigu ce week-end...

Déjà beaucoup de satisfaction après cette victoire ! On avait à cœur de rester invaincu après le match et de prendre notre revanche sur les défaites de l’année dernière contre Montaigu (3-0) et sur les années précédentes. Nous n'avons pas fait notre meilleur match depuis le début de la saison mais l’essentiel reste les 3 points acquis.

Tu es en plus buteur sur la rencontre !

Oui c’est sûr que c’est une satisfaction supplémentaire, mon rôle c’est d’aider l’équipe en marquant le plus de buts possible et j’ai de supers coéquipiers qui me mettent dans les meilleurs conditions pour cela.

La prestation de dimanche confirme les très bonne dispositions du groupe, non ?

Oui complètement, on a un bon groupe qui vit très bien et qui travaille très bien à l’entraînement et ca se ressent sur les matchs. C’est vrai qu’on réalise un bon début de saison mais le championnat est encore long, il ne faut pas s’enflammer et continuer à travailler comme on le fait depuis le début de la saison pour finir le plus haut possible dans ce championnat de R2.

Ton frère Matthieu a également fait son retour au club. Preuve de l'état d'esprit qui y règne ?

Nous n'avons pas enregistré énormément de recrues mais des joueurs de qualités nous ont rejoint pour étoffer le groupe (Romain Fraboulet, Marcelino Dias, Matthieu Bouyer). Après y avoir joué de mes 6 à 14 ans, j'ai ensuite pris la direction du FC Nantes jusqu'à l'âge de 20 ans avant de poursuivre pendant un an à Châteaubriant et d'effectuer mon retour ici il y a quatre ans. L’état d’esprit aujourd’hui, c’est surtout de prendre du plaisir et d’être heureux de se retrouver parce que malheureusement dans le contexte actuel on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait et les conséquences que cela pourra avoir sur les différents championnats.

Crédit photo : Instants Photoballistiques

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :