Quantcast

Sponsorisé

News

20 octobre | 15h55

Les clubs de Régional réagissent après le tirage !

Ce mardi 19 octobre se tenait le tirage au sort du sixième tour de la Coupe de France, pour la région Île-de-France. Il s'agit du dernier pallier régional de la compétition.

COUPE DE FRANCE Lilas FC R1 US Torcy R1 Cergy-Pontoise FC R1 AS Chatou R1 Jeunesse Sportive Suresnes R2

Sponsorisé

Lancée à la fin du mois d'août, la Coupe de France se poursuit en région parisienne. Ce mardi, le tirage des finales régionales a eu lieu. Après s'être difficilement sorti du tour précédent face au Maccabi Paris, club de Régional 3 (1-1, 2-4 après t.a.b), le FC Cergy-Pontoise, actuellement en Régional 1, va de nouveau affronter une équipe de deux divisions inférieure, le RC Argenteuil. « A ce stade de la compétition, il est clair que l’on a toujours envie de jouer une équipe de National, ou National 2. Pour le prestige. Ça nous permet aussi de voir ce qu’on est capable de faire, si on est capable de créer la surprise. C’est sûr que pour l’image du club, c’est toujours mieux de recevoir une équipe du dessus. Après on se contente du tirage. On n’est pas à l'abri d’une mauvaise surprise. Les tours précédents, on a joué des équipes inférieures à nous, et les matchs n’ont pas été faciles. On s’est créé des frayeurs », a déclaré Nassim Benkerrou, entraîneur-adjoint du club du Val-d'Oise.

Après son succès acquis en seconde période face à l'équipe de Régional 2, l'US Fontenay-sous-Bois (4-0), l'AS Chatou va rencontrer l'US Torcy, deux équipe de la poule A de Régional 1. « On voulait recevoir, peu importe le niveau, ça reste la Coupe de France à la maison. C’est pas le cas, et en plus on tombe sur une équipe de notre poule en championnat. En soit ce n’est pas le tirage idéal, après ça va être du 50/50, comme en championnat. Ça reste un gros tour à jouer, ce sera un bon match… On verra bien », a ainsi lancé Pedro Peixoto, coach de la formation des Yvelines.

Nous ferons tout pour franchir cette dernière étape régionale que nous n'avons pas franchi depuis presque 30 ans

Mehdi Ariano, capitaine et gardien de la JS Suresnes

Autre duel entre deux clubs de Régional 1, Sénart-Moissy reçoit le FC Les-Lilas, un nouveau déplacement pour l'équipe de Seine-Saint-Denis qui ne plaît pas à son entraîneur Mickaël Magne : « Nous savions qu'à ce tour-ci le tirage serait difficile, peu importe l'adversaire. Mais nous aurions aimé recevoir. Cela fera notre quatrième déplacement sur cinq tours. Nous irons à Moissy pour faire un gros match et essayer de gagner avec une petite motivation supplémentaire, car l'année dernière nous avions été éliminé aux tirs au but, après un très bon match des deux équipes », a-t-il ainsi lâché.

Après avoir péniblement sorti l'équipe de Division 3 Saint-Michel FC, la JS Suresnes défiera pour ce dernier tour régional, l'équipe de National 3, ESA Linas-Montlhéry, une formation évoluant six divisions au dessus de leur dernier adversaire. Capitaine et gardien de la formation des Hauts-de-Seine, Mehdi Ariano n'a pas caché son impatience, à désormais onze jour de la rencontre : « Je pense que c'est un tirage très compliqué contre une équipe qui a de l'expérience dans cette compétition. Nous aurons tout de même l'avantage de recevoir. Ça sera une belle fête. Nous ferons tout pour franchir cette dernière étape régionale que nous n'avons pas franchi depuis presque 30 ans... »

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :