Quantcast

Sponsorisé

News

8 décembre | 17h33

Malik Lakhal : "On avait tous les larmes aux yeux"

Le semaine passée, l'équipe U18 D1 du FC Mougins a réalisé une magnifique action pour l'un de ses joueurs à l'histoire bouleversante. Le coach de l'équipe, Malik Lakhal a donc répondu à nos questions pour nous en dévoiler les coulisses.

FC MOUGINS

Sponsorisé

Malik, lors de la dernière journée de championnat, vous vous êtes inclinés contre l'US Mandelieu. Quels sont les enseignements à retenir de cette rencontre ?

C'est encore une fois une prestation à l'image de notre début de saison. C'est-à-dire qu'on arrive à produire du beau jeu mais on manque énormément d'efficacité dans les derniers mètres et devant le but. On a affronté une belle équipe de Mandelieu qui était assez amoindrie après le choc qu'elle a vécue contre l'ASTAM donc on a essayé d'être le plus fair-play possible.

Vous êtes actuellement 7e de votre poule. Quel regard portez-vous sur le classement ?

Je dirais que notre place ne reflète pas le niveau réel de l'équipe. On est une équipe assez compétitive, on produit du bon jeu mais ça ne se ressent pas dans les résultats. En tout cas, les gamins font preuve d'une force mentale et d'une générosité exceptionnelle. En 20 ans de coaching, je n'ai jamais vu une équipe avec une telle solidarité. C'est magnifique !

Une solidarité qui s'est ressentie lors de l'action qui a été faite pour le jeune Momo...

À la base, on n'était même pas au courant de cette idée. Pour faire simple, on a un jeune joueur de notre équipe qui vient de Guinée. Il a traversé toute l'Afrique puis l'Espagne pour fuir la misère de son pays. Il a perdu ses deux parents et vit dans un foyer pour mineurs isolés à Antibes le temps de son apprentissage. Il venait à l'entraînement avec un trotinette électrique mais il se l'est faite voler dans la nuit. Du coup, en voyant qu'ils continuaient à venir à pied jusqu'à la Valmasque, les joueurs ont décidé de réaliser une cagnotte pour lui en offrir une toute neuve.

La remise de ce cadeau a dû être émouvante...

Franchement, on avait tous les larmes aux yeux. Déjà quand on a appris toute son histoire, on a été bouleversé et on se rend compte de la chance qu'on a de vivre en France. Malgré tout ce qu'il a vécu, il est toujours là en premier à l'entraînement avec le sourire jusqu'aux oreilles. C'était tout simplement une leçon de vie qu'on a entendu. C'est l'une des plus belles rencontres que j'ai faite de toute ma vie. Pour lui, on est sa famille et franchement je n'ai jamais vécu de telles émotions. Le voir avec le sourire et des larmes de joie, c'est la plus belle récompense qu'on ait pu avoir dans l'année.

Cette solidarité, c'est aussi ça la beauté du foot ?

C'est ce qui fait de ce sport le plus beau du monde. C'est ça qu'il faut mettre en avant toutes les semaines. Pas des histoires de bagarres ou d'envahissement de terrain... Il y a aussi des jeunes avec de grands coeurs et capable de réaliser ce type d'action pour venir en aide à un coéquipier en difficulté. Ça vient créer des liens uniques et des souvenirs qu'on oubliera jamais de notre vie.

Avec ce groupe soudé, vous pourrez aller au combat pendant tout le reste de la saison...

Je pourrais partir à la guerre avec groupe. Ce sont des gamins qui ont déjà des attitudes "d'hommes". Avec mon ami et adjoint Laurent Marchal que je tiens à remercier pour son accompagnement, on est vraiment très fiers de pouvoir vivre une année avec des joueurs aussi intelligents que bons. On est une famille soudée et je suis vraiment très heureux de leur attitude. Que ce soit en dehors ou sur le terrain, ils sont exemplaires.

Cette année, quels sont vos objectifs ?

On n'a pas réellement d'objectif résultat car il n'y ni montée, ni descente dans cette poule de D1. On va donc essayer de figurer dans le haut de tableau et donner une belle image de notre club. Après il ne faut pas oublier qu'on est une équipe réserve donc on travaille étroitement avec le groupe de Jérôme Segreto. On est évidemment dans un travail de formation où la progression des gamins vient primer sur tout le reste. Le but étant de les amener vers l'équipe fanion dans les années à venir.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :