Quantcast

Sponsorisé

News

8 juin | 17h56

Malo Blondeau : « Le programme FFFUSA était le meilleur projet pour mon avenir »

Défenseur prometteur de l'En Avant Guingamp où il évoluait avec la catégorie U19 National, Malo Blondeau (19 ans) a fait le choix de quitter son club formateur pour relever un tout autre défi. Fin juillet, il s'envolera pour les Etats-Unis afin d'intégrer l'Université West-Virginia avec l'ambition affichée d'être drafté, un jour, en MLS.

EAG EAG U19 Nat FFFUSA DETECTIONS FFFUSA Malo Blondeau

Sponsorisé

Malo, alors que tu pouvais prétendre à poursuivre ta jeune carrière vers le monde professionnel à l'EAG, pourquoi avoir décidé de te lancer dans le programme FFFUSA ?

Je m'interrogeais beaucoup sur mon avenir et l'intervention de Clément Simonin (directeur technique d'Elite Athletes Agency) fut un déclic pour moi. Avant qu'il prenne la parole, mon entraîneur (Marcel Kalonji) m'a pris à part en me faisant comprendre que c'était un projet fait pour moi tant sur le plan du football que sur le plan scolaire. FFFUSA était le meilleur projet pour mon avenir.

Que t'a-t-il dit pour t'encourager ?

Que j'ai des qualités athlétiques qui se coordonnent parfaitement avec celles du soccer américain. Je travaille également plutôt bien au niveau de mes études et aux USA, on a la possibilité de passer un diplôme de grande qualité tout en pratiquant le football avec l'ambition de se faire drafter en MLS. En fait, c'est un double projet au sein duquel il faut tout donner, qu'il s'agisse du foot ou des études. Ca me correspondait bien.

Tes coéquipiers ont-ils été surpris par ton choix ? En parlez-vous ensemble ?

Au cours de l'intervention de FFFUSA, il y avait tout le groupe des U19 Nationaux. J'ai été le seul à me lancer en allant à Clairefontaine la semaine suivante pour participer à la détection. Depuis, tous mes copains de l'équipe mais aussi de l'extérieur sont très curieux, ils me posent beaucoup de questions et adorent le projet !

Si le football ne marche pas, j'aurais au moins un diplôme

Malo Blondeau

Tu parlais de la détection, qui ne concernait d'ailleurs que des joueurs actuellement en centre de formation. Comment s'est-elle déroulée dans les grandes lignes ?

Elle s'est très bien passée et il y avait vraiment un très bon niveau. Comme lors de toute détection, on appréhende un petit peu mais une fois sur le terrain, ça a roulé. J'étais très content de ce que j'ai fait et la preuve, plusieurs universités m'ont contacté parce qu'elles étaient intéressaient par mon profil.

Y participer, c'était aussi te donner la possibilité de choisir entre rester à Guingamp et t'envoler pour les Etats-Unis ?

C'est ça. Je voulais avoir le choix, en fait. Ce n'est pas mon cas puisque j'étais conservé par le centre de formation de Guingamp, mais je trouve que cette opportunité est également géniale quand elle représente une seconde chance pour des joueurs qui eux, n'ont pas la chance d'être gardés. Le programme FFFUsa peut leur correspondre davantage.

Certains pourraient penser que tu prends un risque en quittant un club professionnel français qui comptait jusqu'à présent sur toi. Qu'aurais-tu à répondre à cela ?

C'est peut-être un risque mais dans la vie, il faut parfois en prendre pour obtenir ce que l'on veut. Le prendre, ça ne me faisait pas peur du tout. Je dirais même que j'en avais besoin.

Quitter le centre de formation de l'EAG, où tu évoluais depuis tes 13 ans, fut-il néanmoins une décision difficile à prendre ?

Ca n'a pas été facile parce que je quitte Guingamp qui est mon club de coeur depuis mes 13 ans. Mais quand je vois le projet qui m'attends aux Etats-Unis, je sais que c'est bien mieux pour moi. Et j'ai hâte d'y aller.

Dans les offres que tu as reçues, pourquoi avoir retenu celle de l'Université West-Virginia ?

Le lendemain de la détection qui avait été réalisée un mercredi, une personne du staff de l'université qui était présente à Clairefontaine a pris contact avec moi pour me dire qu'elle souhaitait revenir me voir jouer à Lorient trois jours après dans le cadre du championnat U19 National. J'ai cru comprendre en parlant avec l'Agence Elite Athletes que c'est quelque chose d'assez rare, qu'un coach reste des jours supplémentaires pour faire des observations. J'ai aimé cette démarche et dans un second temps, j'ai eu une très bonne connexion avec le staff, le coach.

Il paraît que les infrastructures sont assez exceptionnelles là-bas. As-tu pu t'en apercevoir de tes propres yeux ?

On s'est quasiment eu tous les jours au téléphone pendant plus d'un mois et alors que j'hésitais encore, ils m'ont proposé de venir aux Etats-Unis pour découvrir tout le monde, les infrastructures et tout simplement la vie ici. Quand je suis allé sur place, j'ai vraiment eu un très gros feeling avec tout le monde et j'ai adoré ce que j'ai vu. Ma visite a été déterminante.

Parallèlement à ton bachelor, tu parlais tout à l'heure de ton ambition d'être drafté en MLS.

Pour être très, très clair, mon objectif principal c'est la Draft. Mon ambition en allant aux Etats-Unis est de devenir un joueur professionnel mais j'ai aussi dans un coin de ma tête la volonté de réussir mes études. Si le football ne marche pas, j'aurais au moins un diplôme (bachelor business sur 4 ans, en spécialité management) avec la possibilité de rester aux Etats-Unis ou bien de rentrer en Europe pour exercer un métier en relation avec mes études. J'ai aussi conscience qu'être bilingue sera un gros atout sur mon CV et que mon parcours sera une belle preuve de détermination.

Actufoot • Blondeau

Formé à Guingamp depuis qu'il a 13 ans, Malo Blondeau (19 ans) va quitter sa ville et son club de coeur pour vivre son "American Dream" à l'Université West-Virginia en relation avec l'Agence Elite Athletes et son programme FFFUSA. (Crédit photo : DR)

Actufoot • Blondeau

Formé à Guingamp depuis qu'il a 13 ans, Malo Blondeau (19 ans) va quitter sa ville et son club de coeur pour vivre son "American Dream" à l'Université West-Virginia en relation avec l'Agence Elite Athletes et son programme FFFUSA. (Crédit photo : DR)

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :