Quantcast

Sponsorisé

News

6 janvier | 16h56

Manfa Camara s’en est allé

Par le biais d’un communiqué publié ce jeudi après-midi, l’UNFP a annoncé la disparition de Manfa Camara, ancien joueur professionnel et chargé de mission au sein de l'organisme depuis 2007. (Crédit photo : UNFP)

HOMMAGE DÉCES UNFP

Sponsorisé

L’Union Nationale des Footballeurs Professionnels est en deuil. Ce mercredi 6 janvier, elle a perdu l’un de ses membres : Manfa Camara. Ancien joueur professionnel, passé par Romorantin et Lorient entre 1999 et 2011, l’ancien attaquant était, depuis 2007, membre du syndicat des footballeurs professionnels. Au sein de l’UNFP, il était arrivé comme stagiaire, avant d’occuper, plus tard, le rôle de chargé de mission à Europ Sports Reconversion. Dévoué à la reconversion des joueurs, il s’en est allé ce 6 janvier 2022 à l’âge de 44 ans. La rédaction d’Actufoot présente ses plus sincères condoléances à ses trois filles, à son épouse, ainsi qu’à toutes les personnes de son entourage.

L'hommage de l'UNFP

« Alors Manfa, ça roule ? »

C’était une sorte de blague potache entre nous. Ce jeudi matin, j’ai appris que je ne te poserai plus cette question, Manfa. Surtout que tu n’y répondrais plus.

Ce jeudi matin, tu es parti Manfa. Maudit mois de janvier ! Et ces quelques lignes, si personnelles soient-elles parfois, pourraient être écrites par chacun des salariés de l’UNFP dont tu n’étais pas seulement le collègue, mais l’ami, parfois même le confident depuis que tu nous avais rejoints en 2007, d’abord comme stagiaire, puis comme chargé de mission à Europ Sports Reconversion.

Tu étais un drôle de mec, Manfa Camara ! Un supermec !

Quelle force ! Quel moral ! Quel courage !

Quel combattant tu as été, pendant tant et tant d’années, luttant jour après jour parce que tu n’aurais jamais accepté qu’il y eut un avant et un après janvier 2001. C’était ta vie, la même, celle d’un homme qui plaçait sa famille au-dessus de tout, tellement fier de ses trois magnifiques filles, celle d’un fou de foot, étonné que l’on puisse le payer alors qu’il ne faisait qu’assouvir sa passion… Un fou de foot, oui, qui disait avoir toujours l’âme d’un joueur en se mettant au service des autres au sein d’ESR et de l’UNFP, ou en oeuvrant, dans l’ombre auprès de la FIFPRO Afrique, pour la création d’une association de joueurs au Mali.

Quelqu’un avait dû enlever le mot regret de ton dictionnaire, Manfa. Et ajouter espoir, défi, force, courage, respect, écoute, compassion à toutes les pages. Avec famille et amis, évidemment. Avec souffrance aussi. Forcément.

Mais jamais, nous ne t’avons entendu te plaindre. Il y avait toujours un demain pour toi, un nouveau jour, une nouvelle chance, un nouveau défi à relever.

Comme le dit un proverbe malien, « Qui court après le temps perdu n’attrape que du vent. »

C’est parmi tant d’autres choses, ce que tu as transmis à Kelia, à Maly et à Sana, auxquelles nous pensons si fortement. Nous leur présentons, ainsi qu’à Karine et à toute ta famille, nos plus sincères condoléances.

Il y aura un demain, Manfa. Forcément. Mais ce sera un jour différent. Parce que tu n’es plus là.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :