Quantcast

Sponsorisé

News

19 septembre | 13h00

M. Smida : « Un très grand match »

Le FC Ozoir 77, évoluant en Régional 2, s'est incliné aux tir-aux-buts (1-1 ; 3-2), samedi 18 septembre, face à Blanc-Mesnil (N3), dans le cadre du 3e tour de la Coupe de France. L'entraîneur, Mohamed Smida, revient sur la rencontre.

COUPE DE FRANCE FC Ozoir 77 FC Ozoir 77 R2 Régional 2 Blanc-Mesnil SF Blanc-Mesnil SF N3 MOHAMED SMIDA

Sponsorisé

Certaines défaites peuvent dissimuler un vent de fraîcheur. Celle du FC Ozoir 77 peut, sur le moyen terme, être de cette catégorie. C'est d'abord Blanc-Mesnil qui a lancé les hostilités grâce à Maxime Ongmakon, décidément en forme après son doublé en championnat. Les locaux vont pourtant concéder l'égalisation en fin de première période via le milieu offensif d'Ozoir, Maxime Nenna.

Après une rencontre qui verra un joueur de chaque équipe être expulsé. C'est finalement les tirs au but qui départagent les deux équipes. Une séance qui permet au leader de National 3 de filer au quatrième tour. Pourtant, Mohamed Smida, entraîneur d'Ozoir, retient avant tout du positif à l'issue de la rencontre.

"J'espère pouvoir m'appuyer sur le contenu du match"

"La première période m'a donné énormément de satisfactions. Particulièrement face au leader de National 3 en Île-de-France. Les garçons ont répondu présent et ont donné beaucoup de satisfactions. C'est un adversaire qui est supérieur à nous hiérarchiquement, mais nous n'avons pas démérité. Je les attendais dans le jeu et dans l'état d'esprit. Le maître-mot c'était d'exister et c'est ce qu'il s'est passé. J'espère pouvoir m'appuyer sur le contenu du match d'hier en termes d'état d'esprit et m'appuyer sur ces éléments pour notre priorité qui reste le championnat."

Même si Ozoir touche deux fois les montants durant le match, le coach de l'équipe fanion reconnaît qu'au final, la différence de niveau a été un facteur déterminant pour la suite de la rencontre.

"En deuxième période, nous étions moins bien d'un point de vue technique et tactique. Physiquement également. Blanc-Mesnil a repris une quinzaine de jours avant nous et a trois matchs de championnat dans les jambes alors que nous n'avons repris que le week-end du 11 et 12 septembre. Dans le groupe, il y a eu des retours de vacances tardifs, certains joueurs ont eu des pépins physiques et n'ont pas participé à tous les matchs de préparation. Je pense que si on l'emporte ce n'est pas immérité. C'était un très grand match contre une grande équipe. Je remercie également l'arbitre central pour son excellente qualité d'arbitrage."

Prochain rendez-vous pour Ozoir le dimanche 26 septembre à 15h, sur le terrain de l'Olympique Adamois. La rencontre compte pour la deuxième journée de championnat Régional 2.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :