Interviews

21 juillet | 13h25

S. Becquet (FC Bondues) : « Faire émerger les joueurs pour le plus haut niveau »

Club phare de la région, le FC Bondues accueillera une nouvelle fois près de 900 licenciés la saison prochaine. Une politique de masse visant, selon Stéphane Becquet, son vice-président, à faire émerger les futures pépites de demain que le club rêve de voir évoluer, un jour, au sein de son équipe première.

Licences LICENCIÉS BONDUES

Comment fait une institution comme le FC Bondues pour rester un club phare de la région même après une crise telle que nous l’avons vécue ?

Il y a plusieurs facteurs. Tout d’abord, on arrive à maintenir le niveau de performance de nos équipes. Ensuite, il y a une certaine exigence de qualité d’un point de vue de nos éducateurs. En général, ils sont en place depuis longtemps, et on essaie de les former le plus possible. Ils sont ancrés profondément dans l’histoire et dans la culture du club. On est un club qui reste attrayant d’un point de vue sportif mais aussi niveau formation. Et il ne faut évidemment pas oublier également le complexe, qui est aujourd’hui l’un des plus beaux de la région. Il sera d’ailleurs encore amélioré pour les prochaines saisons. Les bancs de touche vont être changés, ainsi que les filets derrière les buts. Il y aura l’apport de nouveaux vestiaires pour le terrain situé en bas du complexe et, enfin, un tout nouveau club house, d’une surface de 250 m², va être mis en place.

Quel bilan faites-vous de l’évolution de votre club et de son développement ?

Sur la saison qui vient de se terminer, on a perdu près d’une centaine de licenciés. Néanmoins, à l’heure actuelle, sur toutes les catégories, à quelques exceptions près, on est déjà au complet. Une nouvelle fois cette année, on va tabler autour des 900 licenciés. Notre objectif, c’est d’avoir toutes nos équipes de jeunes au niveau Ligue et de faire monter nos quatre équipes seniors.

"Nous concernant, l’impact de la crise a été relativement neutre, dans le sens où on a eu la chance d’avoir une municipalité qui a continué à nous suivre"

Stéphane Becquet, vice-président du FC Bondues

Des moyens ont-ils été mis à votre disposition pour affronter cette crise et préparer la future saison ?

Nous concernant, l’impact de la crise a été relativement neutre, dans le sens où on a eu la chance d’avoir une municipalité qui a continué à nous suivre. La subvention a été maintenue au niveau auquel elle était lors des années précédentes. Certes, certaines rentrées d’argent n’ont pu être enregistrées, mais dans le même temps, les dépenses, elles, ont été moindres, car il n’y a pas eu de frais d’arbitrage par exemple. Et nous avons aussi et surtout pu continuer d’indemniser nos éducateurs sur la totalité de la saison. Tout cela a surtout été possible grâce à la subvention municipale.

Quel est l’objectif principal de Bondues en termes de politique sportive et de club, dorénavant ?

Au-delà de notre volonté de faire monter nos équipes seniors d’un niveau supplémentaire, il y a surtout une certaine volonté d’y intégrer des jeunes du club. Pour ce faire, il y a des échanges qui sont très régulièrement faits entre les responsables des différentes catégories et les entraîneurs des groupes seniors. Ces derniers viennent d’ailleurs voir évoluer les jeunes afin de cibler ceux qui pourraient être susceptibles d’intégrer les groupes.

Si le Covid-19 le permet, ou voyez-vous le club dans un an, cinq ans, dix ans ?

Au niveau sportif, c’est relativement clair pour nous. On est maintenant repartis sur un projet de trois ans, avec la volonté de monter toutes nos équipes seniors au minimum d’une division. C’est-à-dire qu’on aimerait avoir notre équipe première en R1, notre réserve en R3, l’équipe C en D2 et l’équipe D en D4. Du côté de nos jeunes, on souhaite avoir nos équipes au plus haut niveau de Ligue. Pour ce faire, nous avons aussi une politique de masse sur l’école de foot et les plus petits, dans la limite de la capacité de nos infrastructures, justement pour tenter de faire émerger les futurs joueurs qui viendront intégrer le plus haut niveau de nos équipes de jeunes, mais aussi en senior.