Quantcast

Sponsorisé

News

21 octobre | 15h27

Der Zakarian : « L’inconstance, c’est notre péché mignon »

A deux jours d’affronter Lille pour le compte de la 11e journée de Ligue 1, l’entraîneur du Stade Brestois a pointé du doigt les secteurs que devra gommer son équipe lors des prochains rendez-vous.

LIGUE 1 SB29 SB29 L1

Sponsorisé

Face au champion de France en titre samedi, le Stade Brestois se présentera face à un sacré défi. A Lille, la formation finistérienne disputera son onzième match en Ligue 1 cette saison, après cinq défaites et cinq nuls concédés lors des dix premières journées. Cause de ces revers répétés : le manque de constance, tel que l’a souligné l’entraîneur du Stade Brestois en conférence de presse ce jeudi.

L’inconstance, c’est notre péché mignon. Il faut rester concentré du début à la fin. Il y a des phases de jeu où il faut être présent tout le temps. C’est sur ce point qu’il faut qu’on progresse”, remarque Michel Der Zakarian, à la tête d’un bien triste Stade Brestois, 18e rang de Ligue 1 après 10 journées. Alors, forcément, en vue des prochaines échéances, ce critère sera l’un des principaux à améliorer pour la formation finistérienne. “Ce que je recherche c’est d’être plus constant et efficace à tous les niveaux. Si on est dans les deux derniers, c’est qu’il y a une raison, poursuit le technicien breton. Tout le monde doit faire les efforts pour le collectif. On doit donner de soi, ensemble”.

Del Castillo inapte, Agoumé sur le retour

Ce samedi, à 21 heures au stade Pierre-Mauroy, “ensemble” signifiera avec la totalité du groupe, auquel il faudra amputer Romain Del Castillo. L’ailier brestois, arrivé de Rennes au cours du dernier mercato estival, “n'est pas apte à ce jour”. Touché aux adducteurs, il s’entraîne pour le moment en individuel avec le préparateur physique et devrait être forfait pour le déplacement à Lille. Lucien Agoumé, en revanche, s'est entraîné toute la semaine, et devrait pouvoir tenir sa place.

Dans le camp d’en face, Jocelyn Gourvennec sera privé de Sven Botman, blessé à l’aine. Un réel coup dur quand on connaît l’influence du Batave dans le secteur défensif des Dogues, qui pointent aujourd’hui à une étonnante 11e place. Alors, suffisant pour handicaper le LOSC ? Pas selon le coach finistérien : “Comme ils ont perdu contre Clermont le week-end dernier, on s'attend à une équipe revancharde. De toute façon, le LOSC c'est costaud. On s’attend à un match difficile. Ils n’ont pas été champions la saison dernière pour rien”, conclut-il.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :