Quantcast

Sponsorisé

News

19 septembre | 18h00

District Provence : le président Erick Schneider dans la tourmente

Un rapport de l'inspection du travail qu'Actufoot a pu consulter accable le président du District Provence de Football, Erick Schneider. Des faits de harcèlement moral à l'encontre de salariés et bénévoles de l'institution ont été constatés tandis qu'une plainte pour "propos homophobes" aurait été déposée devant la justice. (Crédit photo : DR).

DISTRICT DE PROVENCE

Sponsorisé

On est le 14 septembre 2020, en plein coeur de la crise covid. Après deux échecs consécutifs en 2012 puis 2016, Erick Schneider est nommé à la tête du District Provence de Football. Successeur de Michel Gau qui avait fini par le soutenir, il était le seul candidat d'une élection qu'il avait remportée sans difficulté. A peine deux ans plus tard, les sourires au moment de son intronisation comme boss du District semblent bien loin tant l'institution qu'il préside vit des heures sombres. Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes ont remonté à Actufoot que le District Provence ne tourne plus rond. Que le climat qui s'y est installé est nauséabond, invivable. Erick Schneider n'est pas épargné. Loin de là.

Harcèlement moral constaté par l'inspection du travail et propos homophobes

La situation ne pouvant plus durer, des membres du personnel de la structure basée dans le 8e arrondissement de Marseille ont alerté l'inspection du travail qui a mené son enquête. Dans le rapport daté du 29 août dernier que notre rédaction a pu consulter, est mentionnée l'infraction avérée de harcèlement moral de la part d'Erick Schneider à l'encontre de plusieurs salariés.

Concrètement, il serait reproché au Président du District Provence qui a lui aussi été entendu par l'inspection du travail, des pressions exercées pour que les salariés acceptent une baisse de salaire de 500 euros, des menaces de licenciement (il aurait lâché à un salarié : "Comment tu vas faire vivre ta famille"), un comportement ignorant ou impoli, des demandes d'accomplir des tâches subalternes (ex : nettoyer sa voiture) ou encore des propos vexants sur la qualité du travail effectué. Triste ironie du sort, ce sont les clubs amateurs du département qui régleront avec leurs deniers personnels les amendes de plusieurs dizaines de milliers d'euros infligées au dirigeant. Qui ferait également, selon nos informations, l'objet d'un dépôt de plainte pour "propos homophobes" à l'encontre d'un bénévole. La Commission d’Ethique de la Fédération Française de Football, la Ligue de Football Amateur (LFA) et la Ligue Méditerranée de Football ont été avisées des agissements d'Erick Schneider, nous a-t-on assuré.

Des irrégularités lors d'une élection d'un membre du Comité Directeur en juin 2021

Outre ceci, la première année de mandature d'Erick Schneider fut également marquée par quelques remous. L'élection partielle d'un membre du Comité Directeur a notamment beaucoup fait parler. 12 associations (clubs) ont déposé un recours commun au CNOSF contre le District Provence car ils contestaient à l'époque la régularité des assemblées générales extraordinaire et ordinaire organisées par l'institution en date du 26 juin 2021. Le rapport du Comité National Olympique Sportif Français que nous avons également pu consulter fait bel et bien état "d'irrégularités" lors de l'élection du nouveau membre. La conciliatrice a ainsi préconisé d'organiser une nouvelle assemblée générale extraordinaire pour renouveler l'élection mais d'après nos informations, Erick Schneider n'aurait pas tenu compte de cet avis. Joint au téléphone et par email afin qu'il réagisse à l'ensemble des griefs contre lui, Erick Schneider n'a pas répondu à nos sollicitations.

Un District complètement divisé, les licenciés du 13 trinquent

Vous l'aurez compris, le District Provence de Football ne se porte pas bien. C'est le moins que l'on puisse dire. Inévitablement, les licenciés ont pâti de cette situation. Par exemple, les seniors ont dû attendre la semaine de reprise pour connaître les calendriers de la saison 2022-2023 qui ont été (mal) faits puis refaits. "Le gros retard concernant la publication des calendriers est surtout dû à l'ambiance délétère qui règne au District", nous a déclaré à ce sujet une source interne qui confie aussi que toute l'équipe de la Commission des Terrains a choisi de démissionner au cours de l'été. Symbole de l'ambiance délétère qui règne.

Ces derniers mois, le District Provence de Football se serait retrouvé en sous-effectif et aurait croulé sous les arrêts maladies. Le report de plusieurs semaines des championnats de jeunes n'est pas non plus le fruit du hasard. Ils découlent d'un manque d'organisation et de communication au sein d'une institution complètement divisée actuellement.

TG

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :