Quantcast

Sponsorisé

Interviews

22 janvier | 11h15

Steve Farley : « nous sommes devenus l’adversaire à battre »

En R3 poule G, Saint-Nicolas SC occupe la place de leader après 7 matches disputés. Le club médiolanais est invaincu. Steve Farlez, le coach artésien, allie jeunesse et expérience avec réussite. Photo : Saint-Nicolas SC.

R3 Hauts-de-France R3 Hauts-de-France SC Saint-Nicolas SC Saint-Nicolas Steve Farley

Quel a été votre objectif en début de saison ?

Notre but initial était de gagner match après match, pour engranger un maximum de points et savoir où l’on peut se situer. J’ai un mental de compétiteur. Nous avons déjà remporté cinq victoires pour deux nuls et aucune défaite. Nous allons voir où cela va nous mener. On ne va pas se mentir, si nous pouvons aller le plus loin possible, nous allons le faire. Mais sans mettre la charrue avant les bœufs ! Une saison, c’est très long puisqu’elle s’étend sur dix mois. Nous ne sommes pas à l’abri d’absences de joueurs pour différentes raisons, ni de tomber sur un adversaire coriace comme lors de la précédente journée. Il s’agissait de Moreuil, l’un des mal classés. Le terrain était à la limite du praticable. Nous avons malgré tout gagné 1 à 0. Forcément, comme nous ne perdons pas, nous sommes devenus les adversaires à battre et sommes attendus chaque week-end. J’ai la chance aussi d’avoir des joueurs comme Benoît Assou-Ekotto. Nous commençons à avoir des noms, ainsi qu’un effectif de qualité. Les garçons sont des compétiteurs. J’essaie de leur apporter un minimum de rage et d’abnégation pour se battre chaque dimanche afin de décrocher, chaque semaine, une victoire.

Quel est votre regard sur la poule G de R3 ?

C’est super ouvert. J’ai le sentiment que c’est coupé en deux. Il y a un bloc en bas qui va batailler pour ne pas descendre et un autre qui va lutter pour la montée. En fin de tableau se trouvent Moreuil, Moÿ-de-l’Aisne, Chaulnes ou encore Arsenal ABC Club. En haut, on doit redouter Ailly S/S FC Samara, Abbeville, Amiens Pigeonnier, tout en sachant que seules les deux premières places accèdent en R2.

Actufoot • R3 HDF SC SAINT NICOLAS

Le SC Saint-Nicolas-lez-Arras 2021-2022

Quelles sont les forces de l’équipe ?

Nous avons des jeunes au service de joueurs d’expérience. Mallory Bochu, mon gardien de buts, a 36 ans. Fouad Ajarray, mon capitaine, quant à lui en a 42 ans. J’ai aussi un défenseur central de 38 ans qui est Sébastien Bart. Je m’appuie sur une colonne vertébrale d’anciens avec des espoirs pour l’épauler. L'effectif a connu quelques bouleversements cet hiver. Nous avons recruté en attaque, Hervé Ngan Biti et Heredia Mayombo. En défense, nous enregistrons aussi le retour de Romain Pollot. Côté départ, l'un de nos gardiens de buts, Fabien Savary prend la direction de Croisilles (62). Benoït Humez s'en va au Stade Béthunois (R1)

Actufoot • R3 HDF SC SAINT NICOLAS BENOIT ASSOU EKOTTO

Benoït Assou-Ekotto, joueur du SC Saint-Nicolas-lez-Arras

Si vous réussissez à décrocher un ticket pour l’étage supérieur, le SC Saint-Nicolas-lez-Arras est-il paré pour la suite ?

Vincent Delzenne est un président très intelligent. Il fait les choses comme il le faut. Il procède par étape. Si nous avons la chance de monter, nous serons le deuxième club de l’Arrageois après l’Arras Football Association. Nous aurions la possibilité d’attirer du monde. La commune va entamer des travaux pour mettre le complexe de la Scarpe aux normes nationales. Cela signifie que le club a l’ambition d’atteindre un certain niveau. Les travaux devraient durer quelques mois. Les tribunes, les mains courantes ainsi que les vestiaires vont être refaits.

9e journée en R3, poule G :

Arsenal ABC Club/ Saint-Nicolas SC ce dimanche 23 janvier à partir de 14h30 au stade municipal de la Fère.

La rédaction d'Actufoot présente ses plus sincères condoléances à l'un des joueurs du SC Saint-Nicolas, Sébastien Bartuccio qui vient de perdre son grand-père.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé