Quantcast

Sponsorisé

Interviews

25 août | 12h30

Ryad Hammoud : "À nous de répondre présent sur le terrain"

Le championnat de N3 débute ce samedi pour l'AS Cagnes-le-Cros, l'entraîneur Ryad Hammoud évoque le début dans cette nouvelle division et la préparation estivale de son groupe. (Crédit photo : ASCC Football)

AS CAGNES LE CROS AS CAGNES LE CROS N3 N3 CORSE MÉDITERRANÉE

Sponsorisé

Ryad, à l'aube de la reprise du championnat, comment s'est passée la préparation de votre équipe ?

Ecoutez ça s'est bien passé, on a pu travailler comme on le voulait. Après il y a toujours des petits pépins de préparation, mais c'est comme ça, on le sait. On a fait au mieux avec le groupe qui était à disposition, les gars étaient très réceptifs, l'état d'esprit était très bon. Au niveau de nos matches amicaux, c'était plutôt intéressant dans le contenu, même si les résultats n'étaient pas forcément au rendez-vous. Ce n'est pas forcément l'objectif premier dans ces rencontres de préparation, je pense qu'on a fait au mieux pour être prêt maintenant il nous faudra encore un petit peu de temps pour être vraiment à cent pour cent.

Ce temps d'adaptation peut aussi s'expliquer par les mouvements qu'il y a eu cet été au sein du groupe, êtes-vous satisfait de la manière dont vous avez pu renforcer votre effectif pour évoluer dans cette nouvelle division ?

Oui, on est satisfait on a réussi à recruter les joueurs que l'on avait ciblés, qui pour nous entrent dans notre projet. Aussi bien au niveau de notre jeu et de ce qu'on a pu proposer dans la continuité de l'année dernière mais aussi et surtout l'apport au niveau de l'état d'esprit. Donc nous sommes heureux d'avoir pu cibler des renforts qui rentrent dans ce moule là. Maintenant la vérité elle n'est ni à l'entraînement ni dans les matches amicaux, mais dans le contenu des matches de championnat, c'est là qu'on pourra évaluer si l'on est satisfait du rendement.

Le championnat reprend ce week-end avec la réception du Stade Beaucairois, puis ensuite vous vous déplacerez à Montpellier, ce sont des équipes hors de votre région. Comment abordez-vous ces rencontres, vous avez réussi à obtenir quelques informations ou vous êtes plutôt dans "l'inconnu" ?

On a essayé d'avoir des renseignements, je pense qu'on y verra plus clair match après match. C'est vrai que c'est nouveau pour nous, il y a quand même une grosse part d'inconnu je ne vous le cache pas. On sait très bien que sur le premier match on reçoit le Stade Beaucairois, une équipe qui a l'habitude de la N3 et de jouer le haut de tableau, ils se sont renforcés avec pas mal de mouvements donc je pense qu'ils seront taillés pour jouer les premiers rôles. Voilà on va directement rentrer dans le vif du sujet, ça va nous permettre de nous jauger. Même si on a des joueurs qui connaissent ce niveau, c'est nouveau pour le groupe dans sa globalité, qui est plutôt jeune.

La vérité elle n'est ni à l'entraînement ni dans les matches amicaux, mais dans le contenu des matches de championnat

Ryad Hammoud sur la préparation de son groupe.

Vous débutez le championnat à domicile, ça peut être un avantage pour prendre ses marques dans la division et aborder le début avec un peu plus de confiance ?

Oui peut-être, c'est le côté positif des choses. La saison passée on avait débuté à l'extérieur et on avait perdu ce premier match, après on sait que le championnat est long. Ce premier match il est toujours particulièrement attendu parce qu'on sort de six semaines de préparation, derrière c'est assez difficile pour les joueurs puisque c'est assez long. Donc on a hâte de jouer cette première rencontre à la maison, même si ça reste un match qui compte tout autant que les vingt-quatre de la saison. Quoi qu'il arrive, on aura le temps pour corriger les choses, il faudra continuer à travailler pour progresser et surtout être régulier sur le long terme pour espérer quelque chose.

Pour finir, une question aussi simple que compliquée, l'ASCC est-elle prête pour le National 3 ?

Ecoutez, je pense que nous sommes prêts, le club est prêt. Il y a eu beaucoup d'efforts qui ont été faits, tout le monde se mobilise car il y a un travail de logistique à côté qui est assez important. On peut compter sur les bénévoles du club pour organiser tout ça. Et de notre côté, sur le terrain, c'est pareil, s'il y a des choses à régler, ce sera fait, je ne m'inquiète pas du tout à ce niveau-là. Je pense qu'on sera dans les meilleures conditions pour travailler et ce sera à nous de répondre présent sur le terrain.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :