Quantcast

Sponsorisé

Interviews

8 octobre | 22h00

Thierry Alsters « Je n’irai plus dans un stade »

Le FC Santes organise, ce samedi 10 octobre, dès 17 heures, un match de soutien envers l’un de ses membres, Arnaud Lasserre. Lâchement agressé après LOSC/Wolfsburg, il est depuis dans le coma. Présent ce jour-là, Thierry Alsters, le président santois et des Doggies, se confie.

FC Santes R2 FC Santes Arnaud Lasserre Thierry Alsters

Sponsorisé

Que va-t-il se passer ce samedi à Santes ?

C’est un rassemblement pour récolter des fonds pour venir en aide financièrement à Arnaud et à sa famille. Seront présents des amis d’Arnaud. Ils ont, pour la plupart, joué avec lui ou ont été entrainés par lui. Une trentaine de joueurs est attendue. On espère entre 200 et 300 personnes. On mise sur la médiatisation de l’événement. La buvette et la restauration sur place vont permettre d’obtenir de l’argent. Nous avons aussi des jeux de maillots de clubs dont le LOSC. Certains seront signés par les pros et d’autres porteront le prénom d’Arnaud. Les féminines lilloises mais aussi Valenciennes par le biais de Mathieu Debuchy ou encore Dunkerque se joignent à la liste. Une tombola va être organisée.

Que ressentez-vous par rapport à tout cet élan de solidarité ?

Je ne suis pas surpris. Arnaud est une personne humaine et généreuse. Cet élan traduit une reconnaissance des gens qu’il a aidés. Je comprends donc cette importante mobilisation. Cela touche le monde des supporters et du football. C’est une grande famille, malgré tout.

Actufoot • Jocelyn Gourvennec crédit LOSC

Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur du LOSC, soutient Arnaud Lasserre. ( Crédit photo : LOSC )

Comment allez-vous depuis l’agression ?

Je reprends, petit à petit, un peu de force. Cela a été très compliqué d'assister à LOSC/OM. J’y suis allé pour Arnaud. Je me suis rendu dans le stade mais je n’irai plus. Je me suis garé dans le parking de Pierre-Mauroy afin de ne pas avoir à passer devant le Factory, lieu de notre agression dont celle dramatique d’Arnaud. J’ai eu de très grosses crises d’angoisse. J’ai pleuré beaucoup. Cela fait quand même 20 ans que je vais dans un stade. Je ne supporte plus le bruit. Je n’irai plus voir ni un match de ligue des champions ni de ligue 1. Je vais continuer à regarder les matches de Lille à la télé. Sur le terrain, j'irai voir les rencontres de mon club que je préside, le FC Santes. J’ai pris la décision de consulter très prochainement. Je pensais m’en sortir mais plus j’avance et plus je me rends à l’évidence qu’il faut que je parle à une personne spécialisée dans ce domaine. Mes proches me soutiennent mais cela ne suffit plus.

Comment allez-vous gérer la section des Doggies ?

Déjà, certains membres étaient fiers de ma venue pour voir LOSC/OM. Ils me disaient que c’était bien d’avoir choisi de m’y rendre. Je leur ai dit que c’était dur. Avant d’y aller, j’étais stressé chez moi. J’ai pleuré. En revenant, j’étais effondré, usé, fatigué. J’envisage, à terme, de peut-être accompagner les enfants et les parents à l’entrée du stade mais pas dans l’enceinte sportive.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :