Quantcast

Sponsorisé

News

31 mars | 14h28

Le Niçois Rayan Philippe continue d'émerveiller le Luxembourg

Meilleur buteur d'Europe en première partie de saison, Rayan Philippe poursuit sa conquête du Luxembourg où de vieux records commencent à trembler sous les pas du Niçois. (Photo : DR).

EXPAT

Sponsorisé

Dire que le Luxembourg est sous le charme de Rayan Philippe est un euphémisme. Auteur de 23 buts et 20 passes décisives en 19 matches de championnat, l'attaquant niçois a mis tout le monde d'accord au Grand-Duché. A tel point que le média local Le Quotidien s'est récemment demandé si Philippe n'était tout simplement pas le meilleur joueur du siècle passé dans le championnat local. Parmi les anciens joueurs majeurs interrogés par nos confrères, tous ont été unanimes au sujet du goleador du Swift Hesperange. "Des stats comme ça, c’est bien simple, on n’a jamais vu ça ici. Ses stats seraient déjà exceptionnelles si la saison s’arrêtait maintenant. Mais là, il est parti pour tout exploser", témoigne l'un d'entre eux.

Il a défrayé la chronique en début de saison... avec Haaland et Mbappé

Après avoir apprivoisé la BGL Ligue en 2021-2022 (7 buts en 14 matches), celui qui a été formé dans plusieurs clubs amateurs du 06 (ROSM, Cavigal, AS Roquebrune-Cap-Martin) avant de rejoindre le centre de formation de Dijon a démarré l'exercice actuel en trombe. Il avait déjà inscrit 16 buts en seulement 12 matches. Des statistiques faisant de lui l'un des joueurs les plus décisifs d'Europe avec Erling Haaland et Kylian Mbappé, et qui lui ont valu une exposition médiatique de premier plan dans plusieurs médias nationaux ces derniers mois. Si l'on parle un petit peu moins de lui à présent, l'Azuréen continue d'enfiler les buts comme les perles avec l'actuel leader de D1 Luxembourgeoise.

Un record en ligne de mire ?

S'il s'est révélé comme un buteur terriblement efficace cette saison, l'ancien Roquebrunois n'en demeure pas moins un joueur altruiste, à l'image de ses 20 offrandes. Elles constituent depuis peu un nouveau record dans l'histoire de la BGL Ligue, son prédécesseur Sébastien Rémy ayant totalisé jusqu'à 17 passes décisives à une époque où le championnat comptait 26 journées (il en comte 30 maintenant). A 8 matches de la fin des hostilités, le total de 36 buts marqués sur une saison (réalisé par François Muller en 1956) paraît difficilement atteignable mais sait-on jamais avec Philippe.

En fin de contrat au 30 juin et alors que plusieurs clubs se sont certainement déjà penchés sur son profil, le natif de Nice dernier devrait au moins atteindre la barre symbolique des 30. Un accomplissement atteint ou dépassé qu'à trois reprises sur les quinze dernières saisons. "Ma grosse force, c'est face aux cages où j'ai un sang-froid assez naturel. Quand je suis devant le but, c'est comme si j'étais dans mon jardin. Je ne mets pas de pression et j'arrive toujours à la mettre là où il faut." nous déclarait l'intéressé quant à ses qualités de finisseur au cours d'un entretien en 2020. Il était alors un joueur de Dijon et espérait faire son trou dans l'Hexagone. S'il n'y est pas parvenu la première fois, Philippe apparaît aujourd'hui du haut de ses 22 ans entamés de moitié bien plus armé pour affronter le prochain chapitre glorieux de sa jeune carrière.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :